Accueil Formation Maria : un campus d’écoles pour apprendre les métiers de demain

Maria : un campus d’écoles pour apprendre les métiers de demain

Officiellement lancé en janvier dernier, le campus situé rue de Charonne à Paris, a été créé par Agnès Alazard, ancienne directrice du groupe auféminin, et par Annabelle Bignon. Il bénéficie du soutien de The Family qui détient une part minoritaire du capital. En raison du Coronavirus, une formation est reportée en juillet, les formations gratuites sont interrompues et une autre, qui doit commencer en mai, est pour le moment maintenue.

 

« Le but de ce campus est d’incarner le lieu où l’on peut apprendre tout au long de sa vie les métiers liés à la transformation de l’entreprise par le digital », a confié à Solutions Numériques Annabelle Bignon, co-fondatrice et chief operational officer de Maria. Ancienne membre de The Family où elle a créé un studio d’innovation qui élabore des ponts entre les startups et les entreprises plus matures, elle est aussi à l’origine de Lion, l’une des deux écoles que compte déjà le campus Maria. « Lion, qui a été lancée en 2016, forme les entreprises aux nouvelles manières de travailler, à l’innovation et à l’intrapreneuriat, explique-t-elle.

La formation, qui dure entre 2 et 8 jours et s’étale dans le temps, est destinée au top management ainsi qu’au middle management des grandes entreprises, des équipes marketing aux équipes des départements innovation, en passant par les chefs de projet de business units. « Nos professeurs sont uniquement des entrepreneurs ou des collaborateurs de startups qui viennent partager leur quotidien et raconter très concrètement comment ils travaillent, et comment ils managent », raconte la co fondatrice de Maria. Lion a déjà formé 3 500 salariés et revendique 40 entreprises clientes. La 11ème promotion, interrompue à cause du coronavirus, devrait reprendre en juillet.

6 écoles d’ici 2022

La deuxième école, baptisée Maestro, va former des product managers (ndlr : management d’apps et service digitaux). Elle a été lancée ce mois-ci et sa première promotion de 25 « élèves » devrait démarrer le 11 mai prochain. Elle est maintenue pour le moment. « Nous sommes la première école à former au product management, affirme Annabelle Bignon. C’est un Boot Camp qui dure 7 semaines, tous les jours à temps plein de 9 à 18 heures. Il cible les personnes en poste, free lance, start upper, en fait toute personne qui veut embrasser ce métier prometteur ». Son board pédagogique réunit les plus grands experts du produit de la tech française.

Les deux fondatrices de Maria ne manquent pas d’idées de nouvelles écoles. Parmi eux, une école autour du storytelling. « Elle s’adressera aux marques de grands groupes qui veulent revoir la manière de raconter leur histoire », confie Annabelle Bignon. A noter que Maria propose aussi sur son campus de 400 m2 une journée de formation gratuite (ndlr : suspendue pour l’instant), destinée à toux ceux qui souhaitent rejoindre l’écosystème des start-up et y travailler. « Chacune attire 1 000 postulants, parmi lesquels 150 sont sélectionnés », précise la co fondatrice de Maria.

 

Auteur  : Patricia Dreidemy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here