Accueil Collaboration Etude – Les outils collaboratifs peinent à percer dans les entreprises

Etude – Les outils collaboratifs peinent à percer dans les entreprises

C’est le grand enseignement d’une étude de Beeshake sur l’impact de la transformation digitale sur la motivation et l’engagement des collaborateurs

Selon l’étude*, 85 % des collaborateurs interrogés estiment que leur entreprise a initié une transformation digitale mais elle est vécue par 77 % d’entre eux comme un processus trop long, qui ne s’accompagne pas de réels changements d’usages. Pourtant, les collaborateurs, notamment les millennials, réclament des outils de formation, de feedback, de partage des savoirs et d’innovation collaborative pour se sentir bien et motivés au travail.

Cécile Le Galès

« Là où on pensait a priori qu’il s’agissait d’un problème de culture d’entreprise, l’étude a révélé qu’il s’agit d’une question d’outils, déclare Cécile Le Galès, CEO de Beeshake. Il y a deux sujets, précise-telle. D’abord, l’entreprise est-elle équipée ou non de solutions de collaboration et de partage ? Ensuite, les salariés sont-ils correctement accompagnés dans leur prise en main et bien informés sur la façon dont ces outils transforment concrètement les manières de travailler, de partager et d’apprendre ? »

 
Des déploiements trop anarchiques

L’étude constate clairement que les ETI, pour des questions d’organisation, ne sont pour l’instant pas équipées d’outils de partage et de communication transversale. En revanche dans les autres entreprises, si les outils sont là, ils ne sont pas forcément utilisés par les collaborateurs. « Peut-être à cause de leur foisonnement et de la manière un peu anarchique dont ils sont déployés par différentes business units, sans pilotage au niveau global par l’IT, avance Cécile Le Galès. Ce sentiment d’une multitude d’outils, dont on ignore parfois la finalité, peut dérouter les collaborateurs ».

Pourtant, 92 % des collaborateurs estiment que c’est leur rôle de proposer de nouvelles idées à leur entreprise, 91 % pensent que cela les motiverait davantage et 67 % estiment avoir une culture d’entreprise mature. Mais les entreprises n’ont pas encore investi dans des outils dédiés au feedback et à la proposition d’idées. Seules 24 % ont un système de proposition d’idées et 35 % ont un outil de feedback. Elles leur préfèrent visiblement des outils plus traditionnels comme l’Intranet, la newsletter et le site web d’actualité interne.

* Enquête réalisée en ligne du 7 janvier au 31 mars 2019 par Beeshake, plateforme de communication collaborative en mode SaaS, auprès de 250 salariés classés par tranche d’âge (40 % de moins de 30 ans, 43 % de 30-50 ans, 17 % de plus de 50 ans), et par taille d’entreprise (39 % en PME, 36 % en ETI et 25 % en entreprise de plus de 5 000 salariés), en partenariat avec les consultants du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP

 

Auteur : Patricia Dreidemy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here