Accueil Cyberespionnage Piratage informatique : 10 Iraniens et une société sanctionnés par Washington

Piratage informatique : 10 Iraniens et une société sanctionnés par Washington

Hacker

(AFP) – Les Etats-Unis ont annoncé ce vendredi 23 mars avoir imposé des sanctions contre dix Iraniens et une société, accusés d’avoir conduit une « campagne massive de vol informatique » contre des universités et des entreprises dans le monde.

Les dix individus sont liés à l’Institut Mabna et sont accusés de « vol de propriété intellectuelle et de données de valeur de centaines d’universités des Etats-Unis et de pays-tiers ainsi qu’une société de média pour des gains financiers privés« , a indiqué le département américain du Trésor dans un communiqué. Les avoirs des individus et de la société sont gelés et il est interdit à un citoyen américain de faire des transactions avec eux.
Le ministère de la Justice a indiqué dans un communiqué séparé qu’il engageait des poursuites contre neuf des dix Iraniens mentionnés et contre l’Institut Mabna. « Ces neuf ressortissants iraniens auraient volé plus de 31 téraoctets de documents et de données de plus de 140 universités américaines, 30 sociétés américaines, cinq agences gouvernementales américaines, et plus de 176 universités dans 21 pays« , a expliqué dans le communiqué le ministre-adjoint de la Justice, Rod Rosenstein. Les accusés auraient agi pour le compte du gouvernement iranien et celui des Gardiens de la révolution iraniens, le corps d’élite du régime, a-t-il ajouté.

Selon Washington, l’Institut Mabna a été créé en 2013 « pour aider les universités et les organisations de recherches scientifiques iraniennes à voler les accès à des ressources scientifiques non-iraniennes« .