Accueil Enquête Le Covid-19 aurait ralenti la transformation numérique des PME françaises

Le Covid-19 aurait ralenti la transformation numérique des PME françaises

Alors que de nombreuses études soulignent l’accélération de la numérisation des entreprises confrontées à la pandémie de Covid-19, celle de Sortlist, menée sur 500 PME européenne, va à contre-courant.

Transformation numérique des entreprises accélérée, conséquence logique de la pandémie ? Diverses études le soutiennent, comme celle de Dell par exemple. A regarder les données d’une étude européenne de Sortlist, qui référence des agences marketing et de publicité, on remarque certes une accélération, mais aussi un ralentissement dû au Covid-19. Au Pays-Bas et en France, ce ralentissement est nettement plus fort que l’accélération. 

Sur les cinq marchés étudiés – la Belgique, la France, l’Espagne, les Pays-Bas et l’Allemagne – 43,8 % des 500 PME sondées déclarent en moyenne que la pandémie a bien accéléré leur digitalisation, tandis que 30,5 % disent le contraire : leur digitalisation a ralenti à cause du Covid-19. Pendant ce temps, 22,7% des PME disent ne pas avoir vécu de changement.

Les efforts de numérisation interrompus par la crise sanitaire

En France, le rapport s’inverse. Le Covid-19 aurait fait plus de mal que de bien : 39% des PME interrogées expliquent que leur digitalisation a ralenti, alors que 33% ont vécu une accélération. Pour un quart des PME, rien n’a changé dans leur situation digitale.

Le ralentissement a une raison principale, d’ordre budgétaire. 46,2% des PME françaises pour lesquelles la digitalisation ne prend pas de vitesse expliquent qu’elles n’ont pas l’argent pour faire les changements nécessaires. « L’innovation coûte de l’argent. Pour beaucoup de petites et moyennes entreprises, investir dans le digital peut être compliqué même quand ce n’est pas la crise. La situation actuelle peut donc rendre ces investissements encore plus compliqués« , met en avant le rapport.
Cependant, 39,1% disent qu’elles sont déjà suffisamment digitalisées pour continuer à fonctionner normalement. Il faut noter aussi que 7,8% des PME indiquent aussi manquer des compétences nécessaires pour renforcer leur digitalisation.


Le cas particulier de l’Espagne

En Espagne, 67% des PME interrogées expliquent que la pandémie a accéléré leur digitalisation. Parmi ces 67%, 40,2% ont adopté des mesures supplémentaires permettant le télétravail pendant les confinements, 28% ont fait migré leurs processus de vente vers le web, et 20,5% ont ouvert de nouveaux canaux de communication. Mais cette prise de vitesse, remarque le rapport, pourrait s’expliquer par le retard que le pays avait au début de la pandémie. Selon ce rapport publié par la Commission Européenne, les entreprises espagnoles étaient en dessous de la moyenne européenne en matière d’adoption du digital dans leur fonctionnement.

2 Commentaires