En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de stickers et de tee-shirt
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Modéliste pour la création de patron et de dossier technique pour des vêtements de femme
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour la vente de pièces détachées de motos
    < 1 500 €
    > En savoir plus
ITrust_SOC_leaderboard

Visa et Mastercard passent à Apple Pay en France

NTT secu_Threat Intelligence report_pave

Ils se sont donnés le mot : Visa et Mastercard se lancent dans l’aventure du paiement sans contact sur iPhone dès aujourd’hui.

A la mi-juin, Apple annonçait lors de sa conférence annuelle WWDC qu’il allait étendre « dans les prochains mois » son système de paiement virtuel Apple Pay à de nouveaux pays, dont la France, mais également sur Internet. Dans la foulée, IBM avait annoncé qu’il proposerait cet automne le service de paiement Apple Pay à ses 12 000 clients e-commerce. Demandware avait également signalé que sa plateforme de commerce Demandware Commerce Cloud serait parmi les premières à accepter Apple Pay.

Au tour de Mastercard et de Visa, ce même 19 juillet, de se lancer dans l’aventure. Chez Visa, ce sont les clients de Banque Populaire et de la Caisse d’Épargne (Groupe BPCE), possédant un iPhone ou une Apple Watch, qui ont accès au service, en utilisant un terminal de paiement sans contact dans les points de vente en France équipés d’un tel dispositif, soit 400 000. L’objectif étant que l’ensemble des commerçants acceptent les paiements Visa sans contact d’ici 2020. « La demande des consommateurs pour des moyens de paiement sans contact, combinée à l’immense popularité des smartphones intégrant la technologie NFC, pose les fondations d’une transition du monde plastique vers le monde digital », relève Gérard Nébouy, Regional Managing Director France « Aujourd’hui, avec le lancement d’Apple Pay, il est évident que les solutions mobiles permettent d’utiliser sa carte Visa autrement. Les Français sont très enthousiastes à l’idée d’utiliser leurs portables pour payer au quotidien et nous sommes fiers de jouer un rôle actif dans la transformation de ces usages. ».

Comment ça marche ? Lorsque l’utilisateur ajoute sa carte Visa sur Apple Pay, ses informations de paiement ne sont pas stockées dans le téléphone ni dans les serveurs d’Apple. Visa génère un token unique pour ce paiement (le Device Account Number dans Apple Wallet), qui est assigné et stocké dans l’iPhone ou l’Apple Watch. Les informations liées à la carte ne sont pas partagées avec les commerçants. La solution fonctionne quel que soit le montant à régler, en utilisant Touch ID pour vérifier l’identité du détenteur de la carte. À ce jour, le nombre de commerces français acceptant les paiements mobiles au-delà du seuil de 20 euros augmenterait très rapidement selon Visa : « Nombreux sont ceux qui effectuent les mises à jour logicielles nécessaires pour accepter des paiements de montants plus élevés », précise-t-il. Visa prévoit que, d’ici la fin de l’année, la majorité des terminaux sans contact en France accepteront les paiements par mobile, quel que soit le montant.

Mastercard chez Carrefour Banque et les titres-restaurants Edenred

MasterCard, de son côté, annonce l’accès à Apple Pay aux consommateurs qui possèdent une carte de Carrefour Banque, la filiale bancaire de Carrefour, ou d’Edenred (dématérialisation du titre-restaurant). Une fois la carte Mastercard ajoutée à Apple Pay, « les clients bénéficient des avantages et bénéfices associés aux cartes Mastercard, tels les garanties d’assurance, le cashback ou le cumul des points », précise-t-il. Dans les magasins, Apple Pay est compatible avec iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone SE et Apple Watch. Lorsque l’on règle des achats de biens ou services au sein d’une application, Apple Pay est compatible avec iPhone SE, iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPad Air 2, iPad mini 3, iPad mini 4 et iPad Pro.

La sécurité est similaire. Apple Pay s’appuie sur la plateforme MDES (Mastercard Digital Enablement Service), qui utilise les techniques d’EMV, de tokénisation, de cryptographie et de biométrie. De la même façon, le numéro de la carte n’est pas conservé sur l’appareil, ni sur les serveurs Apple. Chaque transaction est autorisée avec un code de sécurité dynamique utilisable une seule fois.

 

plusA lire aussi notre dossier : L’e-paiement au cœur de l’expérience omnicanal – notre livre blanc : L’ e-paiement, à l’heure de l’expérience client

Auteur : Juliette Paoli

Visa et Mastercard passent à Apple Pay en France
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Aides d'État: la Commission assigne l'Irlande devant la Cour de justice pour non-récupération des 13 milliards € d'avantages fiscaux perçus illégalement par Apple

    La Commission européenne a décidé d'assigner l'Irlande devant la Cour de justice de l'UE pour…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Disques durs d'occasion sur eBay : la moitié contiennent des informations personnelles et professionnelles critiques

    L'expérience est intéressante : une société spécialiste de la récupération de données a acheté 64…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

BlueMind_Nouvelle version_skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Global K_Data scientist_skycraper