Accueil Dématérialisation Visiativ souhaite racheter un spécialiste de l’hébergement… NC2 ?

Visiativ souhaite racheter un spécialiste de l’hébergement… NC2 ?

Intégrateur de solutions Solidworks et 3D Experience de Dassault Systèmes et éditeur de logiciels métiers, Visiativ va posséder ses propres datacenters en rachetant un spécialiste de l’hébergement dont il ne donne pas le nom.  

Cette nouvelle acquisition, pour le moment en négociations exclusives, prendra la forme d’une prise de participation majoritaire de Visiativ au capital, et s’effectuera en association avec le management, indique un communiqué de presse de Visiativ. Un modèle entrepreneurial que Visiativ a déjà mis en œuvre pour 2 acquisitions récentes : en juillet 2015 avec Kalista, un spécialiste de la mise en œuvre technique et logicielle de stratégies merchandising, et en mai 2016 avec iPorta, éditeur et intégrateur de solutions pour les métiers de l’immobilier. Spécialiste des secteurs de l’industrie, du retail et du service, présent avec des solutions de CAO, d’ECM, de GED, de PLM, de quality management ou encore d’e-commerce, Visiativ poursuit sa course effrénée aux acquisitions, conforté par une levée de fonds, et un chiffre d’affaires en augmentation, de 83 M€ en 2015, et en croissance de 109% au premier trimestre 2016, soit 23 M€. Ce qui permet à Visiativ de confirmer son objectif de dépassement du seuil de 100 M€ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2016.

Difficile de ne pas penser à NC2

Concernant ce rachat, difficile de ne pas s’interroger et… de penser à NC2, selon nous, au vu des détails fournis par le communiqué de presse. NC2 est une SSII lyonnaise, comme Visitiv, et filiale du groupe industriel français Eolan. Spécialiste de l’hébergement à valeur ajouté, la société créée en 1991 est propriétaire de 3 datacenters, dont deux sur Lyon et un sur Valence – autant de précisions apportées par le communiqué de presse lui-même. Ses clients (500 environ) sont essentiellement des PME/ETI, des entreprises que Visiativ cible également largement parmi ses 13 000 clients. Interrogé sur le sujet, Visiativ ne confirme pas. Son directeur général adjoint, Olivier Stephan, nous indiquant que  » le vendeur a souhaité que son nom ainsi que celui de la cible restent confidentiels « .

La levée de fonds en juin dernier de 7,5 millions d’euros permet à l’éditeur de poursuivre ses acquisitions, avec cet objectif final « accélérer la transformation numérique des PME », selon les mots de Laurent Fiard, PDG de Visiativ. « Ce rachat s’inscrit dans cette stratégie de développement et nous permet d’aller encore plus loin dans la proximité avec nos clients : leur simplifier l’hébergement et la gestion de l’infrastructure, c’est les encourager à se focaliser sur l’opportunité numérique pour transformer leurs métiers et le mode de travail de leurs collaborateurs. »

Le communiqué de presse précise que la société qui va être rachetée, forte de 22 collaborateurs et  » rentable « , a enregistré un chiffre d’affaires de 5,5 M€ en 2015, en croissance de 15 %.

Juliette Paoli