En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site catalogue pour une entreprise de plâtrerie
    < 1 500 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site vitrine pour un médecin
    <500 €
    > En savoir plus
  • Création d'un site e-commerce pour une librairie
    A déterminer €
    > En savoir plus
BlueMind_Nouvelle version_leaderboard animée

Règlement européen sur la protection des données : 2/3 des entreprises sont encore en phase de décryptage des nouvelles obligations

Global Knowledge_Docker_pavé

À moins d’un an de l’application du règlement européen sur la protection des données personnelles, plus de 9 entreprises sur 10 ne sont pas prêtes à appliquer le GDPR (General Data Protection Regulation). Et pour cause :  deux tiers pensent que le texte manque de clarté, selon une étude menée par le cabinet d’avocats international Bird & Bird.

Le sondage réalisé auprès d’un échantillon de 100 entreprises en mai dernier permet de tirer quelques enseignements sur le niveau de préparation des grandes entreprises (72 % des répondants) et les difficultés qu’elles peuvent rencontrer à mettre en pratique la nouvelle législation.

Plus de 9 entreprises sur 10 ne sont pas prêtes à appliquer le GDPR et plus inquiétant, pas moins de 53 % des sondés estiment qu’ils ne seront pas en mesure d’appliquer le texte dans son intégralité d’ici l’échéance du 25 mai 2018. Pourquoi ? Deux tiers des sondés pensent que le texte manque de clarté en particulier sur le droit à la limitation du traitement, le droit à la portabilité des données, l’obligation de privacy by design ou encore l’intégration des nouveaux droits des personnes, et que l’application du GDPR nécessitera l’assistance d’un conseil externe.

Une opportunité pour la moitié des entreprises malgré les difficultés

Malgré les doutes sur une application effective du GDPR d’ici la date d’échéance, les entreprises accueillent avec bienveillance cette nouvelle réglementation européenne. Dans le détail, la moitié des entreprises y voit même une opportunité et un tiers d’entre elles un moyen de réguler l’économie numérique. Dans cette logique, près de 4 entreprises sur 10 s’apprêtent à désigner un DPO (délégué à la protection des données ) lorsque qu’un peu moins d’un tiers en a déjà un. Les entreprises priorisent d’abord la mise en place d’une gouvernance efficace de protection des données personnelles, la constitution de la documentation obligatoire et la formation ainsi que la sensibilisation de leur personnel sur ces sujets. Mais, la quasi-totalité des entreprises sondées regrettent que les nouvelles conditions du consentement, ou Opt-In, soient très difficilement réalisables.

« Les entreprises ont parfaitement conscience que le risque zéro de non conformité n’existe pas. Les clés de la conformité au GDPR résident pour l’essentiel dans la mise en place d’une gouvernance efficace, l’implémentation d’instruments d’accountability et l’éducation du personnel au respect de la protection des données personnelles », indique  Merav Griguer, avocat, associée Bird & Bird et responsable de l’enseignement protection des données personnelles et cybersécurité au master 2 DMI de l’Université de droit Paris 2 Panthéon Assas.

A lire, l’excellent guide sur le GDPR réalisé par le cabinet. Il synthétise les principaux changements et souligne les mesures les plus importantes que les entreprises doivent mettre en œuvre afin de se conformer aux nouvelles règles.

Auteur : Pierre Saire

Règlement européen sur la protection des données : 2/3 des entreprises sont encore en phase de décryptage des nouvelles obligations
Notez cet article

Laisser un commentaire

Réinventer les processus à l’heure de la transformation numérique

Comment mettre en place une approche BPM -Collaboration IT / métier efficace –Retour d’expériences. Webinaire : mardi 28 novembre de 11h00 à 11h45, avec CXP Group.

Infos et inscription

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Avantages fiscaux d'Apple et d'Amazon : Bercy soutient les décisions de la Commission européenne

    Dans une déclaration commune, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi se réjouissent des…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Expert - Collaboration entre développeurs freelances et entreprises : pourquoi les grands groupes doivent recruter un Chief Freelance Officer

    Recruter un Chief Freelance Officer ? Charles Thomas, CEO et co-fondateur de Comet, une start-up…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • L'emploi cadre porté par le dynamisme des entreprises pariant sur le digital

    Selon la 16e édition du Baromètre Européen de l’Emploi de Robert Walters, l’année 2017 est…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

banniere_FIC2018_skycrapper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
Universign_maitrisez risques signature elec_skycraper