Accueil People The Software Alliance nomme Victoria Espinel au poste de PDG

The Software Alliance nomme Victoria Espinel au poste de PDG

BSA | The Software Alliance annonce la nomination de Victoria Espinel au poste de Présidente Directrice Générale. Mme Espinel a fait partie de l'administration Obama à titre de première coordinatrice américaine sur le respect des droits de propriété intellectuelle. Elle prendra ses fonctions le 3 septembre.

« Nous sommes très heureux de confier la direction de la BSA à Mme Espinel, à un moment où l'industrie du logiciel connaît une période importante de croissance et d'évolution », a déclaré Pascal Di Fronzo, président du conseil d'administration de la BSA et à la fois vice-président principal et avocat général d'Autodesk, Inc. « Mme Espinel apporte une expertise exceptionnelle sur des sujets très pointus liés aux politiques commerciales, à l'accès au marché et à la protection IP. Elle a assumé ses fonctions de façon remarquable au sein des administrations démocrate et républicaine : tout récemment comme première coordinatrice américaine sur le respect des droits de propriété intellectuelle, et avant, comme avocate principale au Bureau du Représentant américain au commerce, avant de devenir adjointe au Représentant américain au commerce en matière de propriété intellectuelle et d'innovation. En tant que leader, elle a gagné le respect des décideurs aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Elle saura défendre à merveille les intérêts de notre industrie. »

« Il me tarde de travailler de concert avec les sociétés membres de la BSA pour veiller à ce que les marchés du monde entier créent les environnements propices à l'essor de l'innovation technologique », a déclaré la Présidente Directrice Générale de la BSA, Victoria Espinel. « Les logiciels stimulent la croissance et la productivité dans tous les secteurs de l'économie mondiale, en plus d'enrichir la vie moderne. La BSA continuera à défendre avec vigueur et efficacité les intérêts de notre industrie sur des questions cruciales pour la poursuite de sa croissance, alors que des changements rapides dans le monde numérique créent de nouvelles possibilités et de nouvelles priorités pour l'élaboration de politiques. »

Jusqu'à tout récemment, Mme Espinel faisait partie de l'administration Obama à titre de première coordinatrice américaine sur le respect des droits de propriété intellectuelle, poste qu'elle occupait depuis la confirmation de sa nomination par le Sénat américain en décembre 2009. Elle a également fait partie de l'administration Bush, d'abord à titre d'avocate principale au Bureau du Représentant américain au commerce, puis comme première adjointe au Représentant au commerce en matière de propriété intellectuelle et d'innovation. Plus tôt dans sa carrière, Mme Espinel a été avocate en cabinet privé, notamment Covington & Burling, à Londres et à Washington D.C, et Sidley Austin, à New York.

« Mme Espinel est reconnue aux quatre coins du monde comme une leader de premier plan sur des questions de propriété intellectuelle et de commerce, non seulement en raison des postes qu'elle a occupés, mais également pour ses qualités de négociatrice chevronnée, honnête et digne de confiance », a déclaré M. Di Fronzo. « Elle comprend bien où se situe l'intérêt du public, tandis que l'innovation technologique continue de transformer le marché international et de contribuer au bien-être de notre monde de plus en plus axé sur les technologies numériques. Elle sera un atout important pour l'industrie du logiciel en tant que sa principale porte-parole et défenseure. » 

Frédéric Mazué