Accueil Stratégie/Business Spotify entre en Bourse, avec son déficit

Spotify entre en Bourse, avec son déficit

Spotify entre en Bourse
Spotify a fait une demande d'entrée en Bourse aux Etats-Unis

Spotify a déposé sa demande d’introduction à la bourse du New York Stock Exchange, même s’il ne dégage toujours pas de bénéfice.

Le service de streaming musical Spotify a déposé une demande d’introduction en Bourse sur le New York Stock Exchange à Wall Street, comme l’indique un document disponible sur le site du gendarme boursier américain (SEC).

« Nous sommes le plus grand service mondial d’abonnement de musique en streaming « , indique le géant suédois dans le document, et précise être « présent dans 61 pays et territoires« . Il revendique 159 millions d’utilisateurs actifs par moi et 71 millions d’abonnés Premium au 31 décembre 2017, « soit près du double de notre plus proche concurrent, Apple Music« , rappelle-t-il. En croissance, le Suédois indique avoir augmenté ses abonnés Premium de 46 % et ses utilisateurs mensuels actifs de 29 % d’une année sur l’autre au 31 décembre 2017.

Le service financé par la publicité a vu une augmentation de 51% des revenus de 2015 à 2016, et de 41 % de 2016 à 2017. « Nous estimons que notre service financé par la publicité est un produit autonome, solide et viable qui offre d’importantes possibilités de croissance à long terme« , souligne le groupe. Cependant, faisant face à une concurrence intense, Spotify sait qu’il doit à la fois faire grossir sa base d’utilisateurs financés par la publicité et les abonnés Premium. En 2017, l’entreprise a perdu 1,235 milliards d’euros

La valorisation de l’entreprise est estimée par CNBC à 24 milliards de dollars.