Accueil Bureautique Ricoh rachète l’intégrateur MTI Technology

Ricoh rachète l’intégrateur MTI Technology

Ricoh poursuit ses acquisitions pour accélérer sa diversification dans l’IT. Après s’être offert en 2019 Docuware, un éditeur de GED, le constructeur japonais de copieurs annonce en octobre l’acquisition de MTI Technology, un intégrateur IT britannique. Une bonne nouvelle pour son réseau de revendeurs ?

Cette acquisition permet aux clients de Ricoh, un constructeur japonais de copieurs, d’accéder à l’expertise de MTI Technology dans les services IT managés et la cybersécurité. Basé au Royaume-Uni, cet intégrateur racheté en 2017 par le fonds Endless LLC compte 200 employés répartis en Allemagne, au Royaume-Uni et en France. Basé à Croissy-sur-Seine (78), MTI France réalise un chiffre d’affaires de 22 M€, dont une partie de plus en plus significative dans la sécurité. Le groupe MTI Technology continuera d’opérer sous son nom actuel en tant qu’entité distincte de Ricoh.

Les clients de MTI Technology bénéficieront de l’assistance continue, de la capacité financière, de l’infrastructure informatique et de l’influence internationale de Ricoh. Ils auront également accès aux produits bureautiques, dont une vaste gamme de copieurs, et aux solutions de gestion documentaire (GED) de Ricoh.

Ricoh accélère sa diversification dans l’IT

Alberto Mariani, vice-président Office Services chez Ricoh Europe, confirme que cette nouvelle acquisition accélére la diversification dans l’IT du groupe : « Cette acquisition est un véritable changement de cap dans l’espace de l’IT Services et s’inscrit parfaitement dans la stratégie de transformation de Ricoh en une Digital services company. Leur expertise, ainsi que le portefeuille de services existant de la société, soutiennent notre volonté d’offrir une gamme encore plus complète d’IT et Digital Services ».  

Une bonne nouvelle pour son réseau de revendeurs ?

Alors que l’industrie de l’impression et des copieurs, déjà en décroissance depuis des années, est frappée de plein fouet par le confinement, la diversification des fabricants de copieurs vers l’informatique et la gestion documentaire s’accélère. Un nombre croissant d’entre eux (Konica-Minolta, Ricoh, Toshiba, etc.) rachètent des bureauticiens, voire également des VAR et d’intégrateurs IT. Une bonne nouvelle pour leurs réseaux de revendeurs traditionnels de copieurs qui peinent à se transformer ? Pas sûr. Mais ont-ils tenu compte ou mis en œuvre les incentives de transformation de leurs modèles économiques que distillent ces fabricants de copieurs depuis des années ? Pas sûr…

Le groupe de bureautique Ricoh, dont le siège est situé à Tokyo depuis 80 ans, a annoncé pour son exercice fiscal clos en mars 2019 un chiffre d’affaires mondial de d’environ 18 milliards de dollars.