Accueil Cloud computing OVH Summit 2018 : Octave Kabla crée des univers parallèles

OVH Summit 2018 : Octave Kabla crée des univers parallèles

Ne l’appelez plus OVH ! Le spécialiste nordiste du Cloud devient OVHcloud et restructure ses offres afin de mieux accéder à ses marchés. Une nouvelle phase du rebranding de celui qui débuta en 1999 par l’hébergement Web

Comme chaque année, OVH organise aujourd’hui au nord de Paris sa grande conférence annuelle, l’OVH Summit. Plus de 3 000 webmasters, développeurs, DSI de PME et de grands groupes seront attendus sur l’événement afin de découvrir les annonces du champion français du Cloud. Pour le coup, le nordiste compte bien répondre à ces attentes différentes puisque OVH a annoncé la création de 4 univers dédiés à ces 4 cibles. OVHmarket s’adressera aux PME, OVHspirit réunit les offres serveurs/stockage de la marque, OVHstack, c’est l’offre qui est en concurrence directe avec AWS, Azure et Google Cloud Platform pour séduire les développeurs Cloud, et enfin OVHenterprise pour les grandes entreprises. Bien évidemment, chaque univers s’appuiera sur les mêmes ressources techniques d’OVH et fondamentalement les mêmes services Cloud mais chacun bénéficiera d’approches marketing différentes, de packages plus adaptés et de forces commerciales et techniques propres.


OVH mise sur son réseau mondial pour se différencier

Parmi les annonces à retenir de cette édition 2018 figure en bonne place le doublement de la bande passante pour l’ensemble des serveurs dédiés et tous seront configurés avec un début de 1 Gbit/s par défaut. Le réseau est clairement un différenciant qu’OVH veut mettre en avant face à des concurrents qui en sont dépourvus.  « Nous possédons la totalité de notre réseau et nous avons beaucoup investi dans la fibre noire en Europe et aux Etats-Uni pour être propriétaire de notre réseau » a ainsi expliqué Octave Kabla. « C’est cette intégration verticale complète depuis la fabrication des serveurs, la construction de nos datacenters jusqu’à la fibre de notre réseau mondial qui nous permet une maitrise des coûts et de ne pas facturer le trafic à nos clients, ce que ne peuvent faire nos concurrents. C’est aussi ce qui nous permet la réversibilité de nos services puisque cela ne coute pas une fortune à une entreprise de transférer l’intégralité de ces données depuis ou vers nos datacenters. » Autre annonce, celle de l’arrivée des puces Intel de génération Skylake, avec 3 modèles de serveurs d’ores et déjà disponibles sur le Cloud OVH, une première en Europe.

Le plus gros hébergeur Open Stack dans le monde est français

Côté logiciel, le fondateur d’OVH a révélé que son offre Cloud public (OVHstack) est désormais le plus gros hébergeur Open Stack dans le monde avec 24 régions en production. OVH profite du Summit pour lancer en mode beta une offre d’hébergement Kubernetes en mode natif, avec une vraie facturation à l’usage au nombre de nœuds et volumes de traitement. La beta est gratuite et OVH précisera les tarifs de cette offre Kubernetes-as-a-Service dans quelques mois. Les développeurs devrait voir la liste des bases de données « as-a-service » s’allonger, de même que des offres Big Data vont apparaitre au catalogue OVH avec Hadoop pour commencer, puis Spark. Bien évidemment, face à AWS, Google, Microsoft et Alibaba, OVH va devoir redoubler d’effort dans le domaine de l’intelligence artificielle. OVH est allié à NVidia dans ce domaine avec des offres apparues dans le catalogue en 2017. Ce partenariat perdure avec des offres Cloud et bare metal et l’accès aux GPU Tesla V100 facturé à la durée. OVH supportera la technologie de conteneurs de Deep Learning NVIDIA GPU Cloud (NGC) de son partenaire.

OVH veut plus de légitimité auprès des grands comptes

Si OVH créé une entité spécialement dédiée aux grandes entreprises, OVHenterprise, c’est que le français souffre encore d’un certain déficit de notoriété auprès de ces comptes plus habitués à négocier avec Microsoft ou IBM. Avec les témoignages d’Airbus, de l’ESA, de la Société Générale, d’Auchan et d’Alcatel Lucent Enterprise, OVH va s’attacher à rectifier cette image. Auchan va migrer la quasi-totalité de son infrastructure informatique d’ici 4 ans, soit 800 applications, et c’est OVH qui a été choisi par Alcatel Lucent pour porter Rainbow, son offre de collaboration de nouvelle génération. OVH veut accélérer sur cette cible des grandes entreprises et c’est des Etats-Unis que le coup de booster va venir puisqu’OVH a réalisé l’acquisition de l’activité Cloud de VMware (vCloud Air) en mai 2018 et le Français va proposer la technologie SDDC de Vmware aux entreprises françaises et notamment une migration vers le Cloud via VMware HCX sans interruption de service…

 

Auteur : Alain Clapaud