Accueil Métiers - Business NETASQ rachète la technologie d'EdenWall

NETASQ rachète la technologie d'EdenWall

NETASQ, vient de conclure l’acquisition du fonds de commerce de la société EdenWall Technologies, constructeur français d´appliances de sécurité basant leur fonctionnement sur le filtrage des connexions en fonction des identités des utilisateurs et conciliant un haut niveau de protection avec une grande simplicité d’utilisation.

A la suite de la déclaration par le Tribunal de Commerce de Paris de la liquidation judiciaire d’EdenWall Technologies en août 2011, NETASQ s’est positionné avec succès pour en reprendre les actifs corporels et incorporels (y compris la technologie EdenWall à l’exclusion de la solution de gestion des évènements et informations de sécurité Prelude).

« Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de NETASQ d’augmenter le périmètre fonctionnel de ses solutions de sécurité réseau, en répondant aux besoins d'authentification par l’utilisateur allant au-delà de la notion traditionnelle d'authentification. Les concepts de filtrage par l’identité et de pare-feu authentifiant par connexion nous semblent particulièrement cohérents avec notre approche proactive de la sécurité des réseaux de demain », déclare François Lavaste, président du directoire de NETASQ. « Il aurait été vraiment dommage d’assister sans réagir à la disparition de cette technologie innovante qui est le fruit d’années d’efforts importants de toute une équipe talentueuse ».

NETASQ envisage d’intégrer certains aspects innovants de la technologie acquise à ses propres solutions qui lui permettent de fournir à toutes les entreprises et organismes publics, quelle que soit leur taille, la sécurité réseau la plus performante du marché.

La solution d’EdenWall Technologies reposait en partie sur les projets NuFW et NuFirewall, relancés fin novembre 2011 par l’association FSF (Free Software Foundation) France sous la bannière du site http://www.ufwi.org.

« NETASQ est depuis longtemps impliqué dans une collaboration étroite avec la communauté open source, avec en particulier un support du projet FreeBSD (http://www.freebsd.org). L’extension du potentiel d’innovation avec les projets NuFW et NuFirewall nous semble intéressante et nous entendons préserver le dynamisme de cette communauté et encourager les initiatives des contributeurs afin de poursuivre les évolutions de ces projets » déclare Pierre Calais, Vice Président Ingénierie et Opérations de NETASQ.

Frédéric Mazué