Accueil Politique Lobbying aux Etats-Unis : les GAFA intensifient leurs dépenses

Lobbying aux Etats-Unis : les GAFA intensifient leurs dépenses

Google, Amazon, Facebook et Apple intensifient leur lobbying pour influencer la politique du Président des Etats-Unis Donald Trump.

Immigration, taxes et protection des données font parti des priorités des GAFA, mais pas seulement. Le deuxième trimestre 2017, du 1er avril au 30 juin 2017, a vu les plus grosses dépenses effectuées par les quatre géants aux Etats-Unis, selon le Lobbying Disclosure Act Database, le rapport du Sénat américain qui répertorie les sommes consacrées à des actions de lobbying.

Apple a ainsi dépensé 2,2 millions de dollars, soit environ le double par rapport à la même période en 2016, et cela pour faire pression sur des questions comme les réformes fiscales et de surveillance. Google, le plus dépensier, a mis sur la table 5,4 millions de dollars notamment pour tenter d’influencer la régulation des voitures autonomes. Facebook a concentré une partie de ses dépenses de 2,3 millions de dollars pour lutter contre une proposition du Congrès vidant à limiter l’utilisation des données des utilisateurs pour vendre de la publicité. Amazon qui intensifie sa présence a dépensé la somme record de 3,2 millions de dollars. Dans son actualité, le rachat des supermarchés bio Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars, ce qui ne plait pas à tout le monde au Capitole.

 

Auteur : Pierre Saire