Accueil Business Finalement HP gardera sa division PC

Finalement HP gardera sa division PC

Nouveau revirement chez HP qui semble avoir bien du mal à avoir une stratégie claire et stable. Cet été, Leo Apotheker, alors CEO d'HP, annonçait que l'entreprise se séparerait de sa division PC, ou PSG, pour Personnal Systems Group. Les analystes avaient alors immédiatement émis des mises en garde sur les conséquences d'une telle vente. HP est en effet le numéro un des fabricants de PC et cette activité a généré 40,1 milliards de dollars lors du dernier exercice.

Mais depuis Leo Apotheker a été débarqué, et remplacé par Meg Whitman. Meg a écouté les avis, et a annoncé vendredi dernier que, finalement, HP gardera sa division PSG. Elle a déclaré : « HP a objectivement évalué les impacts stratégiques, financiers et opérationnels découlant d'une séparation de la branche PSG. Il apparait clairement, après analyse, que la garder au sein de HP est la bonne décision pour les clients et partenaires, pour les actionnaires et pour les employés« .

D'après ces analyses, une scission aurait pu coûter plus cher qu'elle n'aurait rapporté. En effet, cette scission a été estimée à 1,5 milliards de dollars en interne alors que les synergies induites par la présence de cette division, notamment sur les branches comme les serveurs et l'impressions, est évaluée à plus d'un milliard de dollars. D'où la décision.

Depuis l'annonce de cette décision, les rumeurs vont bon train sur Internet. En dépit de l'échec du TouchPad, HP pourrait se positionner prochainement sur le marché des tablettes, avec Windows 8 comme système d'exploitation. WebOS que Leo Apotheker avait acheté, semble lui, enterré définitivement.

Frédéric Mazué