Accueil Emploi Energie : Total crée sa digital factory à Paris regroupant 300 experts

Energie : Total crée sa digital factory à Paris regroupant 300 experts

Logo Total
Total souhaite accélérer sa transformation numérique

Total crée une digital factory parisienne pour contribuer à son ambition de devenir « la major de l’énergie responsable ». 

« Je suis convaincu que le digital est un levier indispensable pour atteindre nos objectifs
d’excellence dans toutes les branches opérationnelles du Groupe. La digital factory de Total
sera un véritable booster de l’entreprise qui déploiera de manière systématique des solutions digitales sur-mesure, a déclaré Patrick Pouyanné, PGD de Total à l’occasion de l’événement Meilleur Développeur de France le 17 octobre à la Grande Arche de la Défense. L’Intelligence Artificielle, l’Internet des objets, la 5G révolutionnent nos pratiques industrielles et nous aurons, à Paris, le savoir-faire pour les intégrer au plus tôt dans nos métiers. »

Experts techniques et métiers réunis dans 5 500 m2

Patrick Pouyanné a précisé également que « La digital factory permettra d’attirer les nouveaux talents indispensables pour l’avenir de l’entreprise », alors qu’elle ouvrira début 2020 à Paris, sous la houlette de Frédéric Gimenez, Chief Digital Officer de Total, et rassemblera jusqu’à 300 développeurs, data scientists, architectes et spécialistes des méthodologies agiles. Les experts technique de cette factory seront réunis avec des opérationnels des différents métiers de Total dans un espace dédié de 5 500 m2.
Pour total, il s’agit d’« améliorer ses opérations industrielles tant en termes de disponibilité que de coûts, proposer de nouveaux services à ses clients notamment en termes de maîtrise et d’optimisation de leur consommation énergétique, se développer dans les nouvelles énergies décentralisées et réduire son impact environnemental »
Son ambition de Total est, précise le groupe, de générer, d’ici à 2025, jusqu’à 1,5 milliard de dollars par an de valeur pour l’entreprise, que ce soit sous forme de revenus additionnels ou d’économies sur les dépenses de fonctionnement ou d’investissement.

Rappelons que Total a récemment mis en place des partenariats avec Google pour utiliser l’intelligence artificielle dans les géosciences, mais aussi Tata Consultancy Services pour la « raffinerie 4.0 ».

Juliette Paoli