Accueil EurosportBET parie sur les services On line

EurosportBET parie sur les services On line

EurosportBET, détenu à 100% par TF1 (dont 50% via sa filiale Eurosport), a investi le marché des jeux et paris sportifs en ligne. Elle a lancé le 1er juin 2009 sa première plate-forme d'exploitation commerciale au Royaume-Uni.

EurosportBET a obtenu une « Full e-gaming licence » sur le territoire britannique le 28 janvier 2009. Le coeur d’activité de EurosportBET se concentre sur le pari sportif en ligne et le poker. Elle ambitionne désormais de devenir un acteur majeur des jeux en ligne en France dès l’ouverture du marché prévue en 2010.

Une solution Cloud Computing avec l’offre Microsoft

Lors de sa création, cette jeune société a rapidement identifié le besoin de mettre en oeuvre des outils de travail collaboratif pour son usage interne. Voulant éviter un déploiement conséquent et une mise en oeuvre interne consommatrice de ressources, une solution de “cloud computing” s’est imposée. Après analyse du marché, l’offre Microsoft Online fut choisie.
L’approche informatique de la société est très simple : pragmatisme, efficacité, contrôle des coûts. “Le principal avantage des solutions de type SaaS réside dans un effort d’intégration réduit et permet donc de se concentrer sur les activités à valeur ajoutée: Valoriser nos infrastructures pour nos joueurs” précise d’emblée Pierre Puchois, directeur de la Production informatique.

Posséder un portail collaboratif

Pour la société, il s’agissait de mettre en place un portail de travail collaboratif pour l’ensemble du personnel d’EurosportBET, en partant de zéro car aucun outil n’était en place. L’approche en ligne fut privilégiée dès la réflexion du projet. “Il fallait que le portail soit disponible rapidement, ne nécessite qu’un effort interne limité, et que l’offre soit en mesure d’accompagner notre croissance sans remise en cause. La prédictibilité des unités d’oeuvre financières (coût par utilisateur) dans le temps devait être assurée pour une parfaite maîtrise budgétaire de ce service. Le tout se devait également d’être très réactif pour répondre aux exigences d’un marché des jeux en ligne très dynamique”, explique P. Puchois”.
Le portail de collaboration mis en oeuvre possède plusieurs fonctionnalités : une messagerie de dernière génération, des fonctions de communication étendues et des fonctions de collaboration et de partage documentaire.
Le tout en ligne sans avoir à gérer au quotidien ces outils. Au lancement du projet, plusieurs solutions avaient été étudiées : Microsoft Online Services, Google Apps et une solution Sharepoint/Exchange hébergée par un tiers.

“Le choix s’est fait sur différents critères : la performance, l’ergonomie, la sécurité, la mobilité et la maturité de l’offre. Nous avons privilégié l’offre Microsoft pour ses nombreuses fonctionnalités offertes dans un environnement de mobilité, sa crédibilité sur un marché naissant et pour son ergonomie déjà bien connue de nos utilisateurs”, précise Pierre Puchois.