Accueil Deux universités à la pointe de l'infrastructure

Deux universités à la pointe de l'infrastructure

Une université britannique a rationalisé l'archivage de ses e-mails, tandis que sa consoeur allemande a opté pour la virtualisation.

L’Université de Brunel, à l’ouest de Londres, compte 20 000 personnes, dont 14 000 étudiants.Au fur et à mesure de sa croissance, le volume de données informatiques à stocker augmente rapidement, à un rythme de 2 terabytes supplémentaires par an.

Elle était confrontée à un problème de stockage des données, au premier rang desquels les courriers électroniques et leurs fichiers attachés. Le système mis en place en l’an 2000 conduisait à un système de sauvegarde qui prenait 24 heures pour être exécuté. De plus, l’accès aux données était peu commode, nécessitant des recherches répétées dans les différentes sections des archives.