Accueil Sécurité Cybersécurité : Darktrace lève 65 millions de dollars pour son système immunitaire

Cybersécurité : Darktrace lève 65 millions de dollars pour son système immunitaire

Logo Darktrace

Darktrace annonce une levée de fond de 65 millions de dollars, qui va lui permettre d’accélérer son expansion mondiale.

Rencontré au Forum International de la Cybercriminalité de 2015 à Lille, Emmanuel Mériot, DG en France de la société britannique Draktrace, nous expliquait : « Il est clair que l’ancienne approche de la sécurité informatique ne fonctionne plus. Notre appliance analyse les différents paramètres du système d’informations : les machines, les réseaux et les utilisateurs, au final quelques 400 paramètres du SI. Un travail en temps réel, auto-apprenant qui crée un système immunitaire »

En démarrage effectif depuis septembre 2015 dans l’Hexagone, Darktrace veut conquérir le monde avec son système de cyber-intelligence capable d’apprendre et d’analyser automatiquement les comportements normaux ou anormaux dans les SI. Pour cela, le britannique a levé pas moins de 65 millions de dollars, un tour de table dirigé par KKR avec la participation des fonds Summit Partners, TenEleven Ventures et SB ISAT Fund.

Dave Palmer
Dave Palmer, directeur des technologies

Créé en 2013, Darktrace emploie 300 collaborateurs – issus des grandes universités britanniques et des agences de renseignement, comme Dave Palmer, ancien agent du MI5 et du GCHQ (le service de renseignements électroniques du Royaume-Uni) – et a vu ses revenus croître de de 600 % sur la dernière année fiscale. Il revendique « plus de 1000 déploiements clients », des institutions financières aux organismes gouvernementaux, en passant par les cabinets d’avocats.

Juliette Paoli