Home Channel 2021 : quelles tendances impacteront les stratégies du channel ?

2021 : quelles tendances impacteront les stratégies du channel ?

La crise liée à la COVID-19 restera sans doute l’évènement le plus marquant de 2020. Que ce soit en termes de victimes ou de restrictions imposées dans nos vies quotidiennes, il s’agit en effet d’un des incidents les plus importants de l’histoire récente. Mais aussi grave soit-il sur le plan social et économique, son impact aurait pu se révéler encore plus important sans la rapidité avec laquelle de nombreuses entreprises ont été en mesure de faire évoluer rapidement leurs activités – et leurs employés – vers le télétravail.

Les partenaires ont joué un rôle central dans cette transition en permettant aux organisations et à leurs équipes dispersées à travers le pays de s’adapter rapidement en garantissant l’accessibilité et la sécurité de leurs données et applications.

Les partenaires ont d’ailleurs déclaré être optimistes quant à la croissance de leurs activités dans les six prochains mois. Et bien que nous ne puissions pas être sûrs de ce que l’avenir nous réserve en nous fondant sur les échanges avec les revendeurs, fournisseurs de services hébergés et les études sur le sujet, il semble que les deux tendances suivantes se dessinent pour l’année à venir.

Des formats de travail hybrides et pérennes

Dans un premier temps, nous avons supposé que les restrictions de distanciation sociale ne dureraient qu’un mois ou deux, après quoi nous serions retournés au bureau. Mais nous voilà à la fin de l’année, et cette pandémie semble encore loin d’être terminée. Ainsi, la majorité des partenaires prévoient le maintien du télétravail et s’efforcent de favoriser l’émergence de formats hybrides sur le long terme.

Des entreprises comme Facebook, Microsoft et Dropbox ont d’ailleurs déjà annoncé que leurs employés pourraient désormais télétravailler de manière durable, même après une vaccination généralisée. En réalité, nous ne retournerons pas de sitôt au bureau. Et lorsque nous le ferons, cela sera probablement limité, ou du moins très différent, car certains employés seront impatients de revenir alors que d’autres préféreront le confort et la flexibilité du télétravail.

Pour les partenaires, cette situation exigera de mettre davantage l’accent sur la sécurité. Il leur faudra gérer et protéger efficacement tout équipement ayant accès aux données de l’entreprise, du smartphone personnel des employés à l’ordinateur portable de l’entreprise. Ceux qui mettent davantage l’accent sur les solutions basées sur le cloud qui sauvegardent et protègent efficacement les données dans des environnements distants et hybrides seront particulièrement recherchés par les clients et ainsi bien positionnés par la suite.

Les partenaires comme facilitateurs de transformation numérique, en particulier pour les PME

Cela est un fait : la pandémie a considérablement accéléré la transformation numérique. Elle a notamment contraint les entreprises à adopter le télétravail à une échelle et à un rythme inédits, ce qui a amené les partenaires à travailler jour et nuit pour assurer cette transition, en particulier pour les clients PME. Mais ce n’est pas parce que leurs employés sont plus nombreux à utiliser des outils comme Zoom et Slack. Le problème est que tous les secteurs d’activité réalisent désormais qu’ils doivent se tourner vers le numérique pour survivre. Et ils comptent de plus en plus sur leurs partenaires pour les aider à atteindre leurs objectifs de transformation numérique.

En effet, les entreprises comprennent que ces partenaires et prestataires techniques qui les soutiennent ont désormais un rôle essentiel et font alors appel à eux pour les aider. La majorité d’entre eux ont d’ailleurs constaté une rentabilité modérée à élevée au cours des 12 derniers mois, se déclarant extrêmement optimistes pour l’avenir. Ce sentiment est même conforté par les résultats financiers, alors que les clients sont de plus en plus enclins à investir dans ce sens. Il est également important de noter que la majorité des clients de ces prestataires paient à temps même si environ 20% peuvent avoir du retard et moins de 1% ne pas les honorer leur facture. Cela montre que les partenaires sont également prêts à faire preuve d’une remarquable résilience financière.

Les partenaires se sont révélés être des tiers de confiance essentiels en ces temps de crise. Tout en se préoccupant de leurs opportunités de monétisation, ils continuent à soutenir leurs clients et sont probablement les mieux placés pour sortir renforcés de cette période.

Florian Malecki, directeur du Marketing chez StorageCraft

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here