Accueil Infra-Datacenter Broadcom rachète CA Technologies : un saut de puce géant vers le...

Broadcom rachète CA Technologies : un saut de puce géant vers le logiciel

L’acquisition devrait être finalisée au quatrième trimestre : l’Américain spécialiste des semi-conducteurs rachète l’éditeur de logiciels d’infrastructure CA Technologies pour presque 19 milliards de dollars.

« Cette transaction représente une brique importante dans la construction de l’une des plus importantes sociétés de technologie d’infrastructure au monde« , indique Hock Tan, président de Broadcom, dans un communiqué.
Celui qui propose un portefolio sur quatre marchés principaux : infrastructure filaire, communications sans fil, stockage d’entreprise et l’industrie, avec des produits très divers (réseau de datacenter, connectivité domestique, décodeur, accès haut débit, équipements de télécommunications, smartphones et stations de base, serveurs et stockage de datacenter, automatisation industrielle, production d’énergie et systèmes d’énergie alternative, affichages numériques) – Apple est l’un de ses clients phare – pense donc cette acquisition, qui en a surpris plus d’un, en termes globaux « d’infrastructures ».
A ses « infrastructures physiques » s’ajoutent les « infrastructures logicielles » de CA Technologies. « Avec son importante base installée de clients, CA est positionnée de façon unique. Nous comptons continuer à renforcer ces franchises pour répondre à la demande croissante de solutions logicielles d’infrastructure », précise Hock Tan. Et au passage, évidemment, toucher les clients qui s’équipent en logiciels pour développer et gérer les applications dans les environnements distribués et mainframes, ainsi que les environnements mobiles, avec ces propres matériels.

Des revenus récurrents importants

D’un point de vue financier, Broadcom, qui est positionné en numéro 2 des puces aux Etats-Unis derrière Intel, s’attend par ailleurs à bénéficier de revenus récurrents importants, aux travers des abonnements aux solutions de CA Technologies et des contrats de maintenance. « CA bénéficie de revenus prévisibles et récurrents avec une durée moyenne des réservations supérieure à trois ans », indique le groupe. Bien plus stable que le marché sur lequel opère Broadcom, cyclique.
La transaction devrait générer des marges EBITDA à long terme pour Broadcom supérieures à 55 %, indique le groupe. Sur une base combinée, Broadcom prévoit avoir des revenus d’environ 23,9 milliards de dollars sur les douze derniers mois. Les logiciels de CA Technologies devraient peser 28 % de son chiffre d’affaires.
Broadcom a réalisé ces dernières années d’importantes acquisitions, qu’il qualifie « d’entreprises technologiques stratégiques établies« .  Il compte 14 000 collaborateurs dans le monde, et pèse 17,7 milliards de dollars (2017) en chiffre d’affaires.