Accueil Panorama non exhaustif

Panorama non exhaustif

Les offres des principaux constructeurs de NAS

Western Digital

Western Digital est l’un des trois derniersfabricants de disques magnétiques avec Seagate et Toshiba. Jusqu’en Mars2012, la firme se contentait de les revendre aux fabricants de NAS etautres  serveurs, mais au vu du succès  de ses premiers disques USB, la firme américaine s’est jetée dans la mêlée, au risque de concurrencer ses propres clients. Mais avec le soutien de Microsoft qui proposait un logiciel deback up complet, Windows Storage Server, la firme a pu construire une solution de back up étendue.

Sa gamme Sentinel DX4000, de 4 baies, intègreles processeurs Atom D525 1,80 GHz, et grâce à Samba, autorise le partage de fichiers Mac et Linux. Elle dispose de ports USB3 et 2 ports Gigabits Ethernet. Les 4 disques sont de 1 à 4To, soit 16 to au maximum.

QNAP

La série Turbo NAS propose des modèles de stockage en «tour «qui exploitent de deux à huit disques Sata de 3 ou 6Gbits/s de 3,5 pouces. L’ensemble repose sur un processeur Atom double cœur fonctionnant à 2,13 ou 2,16 GHz. Du côté des entrées sorties, onretrouve deux à quatre ports USB2 et USB3, des connecteurs gigabits Ethernet et eSata ainsi qu’une interface Wifi optionnelle via une clé USB, qui répondent à la majorité des demandes. De même, sauf sur les modèles d’entrée de gamme, tous les autres boîtiers proposent l’ensemble des modes Raid. La firme met en avant le fait que l’on pourra partagerle NAS en un mode fichier selon un mode classique et sur certains boîtiers récents en mode iSCSI. Cette combinaison qui efface l’opposition entre Nas et serveur orienté «blocs» est exceptionnelle. Les Turbo Nas de Qnap se distinguent aussi par le port trunking qui permet d’associer plusieurs ports d’entrées- sorties et offrir ainsi des débits extraordinaires. Du côté logiciel, la firme comme son concurrent direct, Synology, propose une série de logiciels faciles d’accès via une interface graphique sympathique.

BUFFALO

Dénommée Terrastation, la gamme des NAS pro de Buffalo est accompagnée des modèles entrée de Gamme Link station pour des offres plus familiales.

La gamme Terrastation se décline en une dizaine de modèles dont les principaux comportent de 2,4,6 ou huit disques SATA à 3 Gbits. La carte mère est construite autour d’un Atom Double cœur, un D2550 ou 2700 pour les modèles les plus puissants. Ils disposent au moins de 2 ports USB3, de deux ports Ethernet 1Gbits et supportent tous les retraits de disques à chaud, une fonction que l’on ne retrouve que sur les modèles hauts de gamme. Le logiciel est complet mais apparemment complexe dans les paramétrages. Des modèles en rack complètent l’offre de plus en plus professionnelle.

NETGEAR

L’offre de Netgear est assez récente dans le domaine du NAS mais l’offensive dans ce domaine montre que la firme ne veut pas concurrencer les autres leaders taiwanais.

Outre un premier modèle créé pour un usage personnel, la gamme la plus connue s’appelle ReadyNAS. Elle débute par le modèle appelé 300 Series. Il dispose de deux à six emplacements pour les disques, de processeurs Intel Atom double-cœur à 2,16 GHz et 2 Go de mémoire vive. Plus puissants, les ReadyNAS 500 Series s’adressent à des entreprises moyennes. Ils exploitent un processeur Intel Core i3-3220 à3,3 GHz et 4 Go de RAM pour accueillir jusqu’à 250 utilisateurs. Les ReadyNAS 2120 visent les entreprises avec rack 1U comportant quatre emplacements. La version OS6 s’ouvre vers le Cloud. Elle est également compatible avec la fonction de sauvegarde native d’OS X, la TimeMachine.

SYNOLOGY

La firme taiwanaise est connue pour la qualité de son logiciel d’administration DSM4.2 qui comporte un nombre important de logiciels bien intégrés, et des fonctions de sécurité. L’interface est appréciée en particulier par sa gestion originale des différents modes Raid. Face à la concurrence, la firme se distingue aussi par ses outils de création de sites web assez convaincants, tous comme le support de la virtualisation et l’ouverture sur le Cloud. D’un point de vue général, le fait que le système soit identique sur toutes les plates-formes rassure les utilisateurs qui n’auront pas à se reformer sur différentes version au fur et à mesure de l’augmentation du trafic de leur site. Un modèle 4 disques Sata comme le 4113 est l’un des premiers serveurs NAS à utiliser le processeur QorIQ de Freescale. Avec1Go de RAM, la consommation serait de 3,5 watts. Il permet aussi de faciliter le chiffrage de données et la firme met en avant les vitesses d’écriture de 23,46 Mo/s et de lecture à 46,81 Mo en mode chiffré AESsur 256 bits. A titre indicatif, les chiffres d’écriture et de lecture sont de 80.86Mo/s et 111.12Mo/s en raid 5. Les disques sont extractibles en cours de fonctionnement sans risques (hotswappable). La firme a multiplié les offres de haut de gamme sur des racks redondants, un marché moins concurrentiel que celui des NAS pour PME.

IMATION

La principale évolution de la firme américaine a été le rachat de Nexsan en décembre dernier, un fabricant de gros serveurs SAN. Cette acquisition va l’aider à compléter son offre de stockage rapide. La firme a lancé son premier NAS Dataguard conçu sur la base de cartouches DRX (une licence Tandberg) qui sont surtout connues pour être des disques durs de 2,5 pouces hyper fiabilisés qui émurent les anciennes Elle a récemment lancé les cartouches LTO-6 d’une capacité accrue (6.25 TB) et d’une vitesse de transfert de 400MB/s. L’offre NAS paraît comme une énième relance de la firme qui a dû abandonner l’activité de clés et de disques USB sécurisés issue du rachat d’Ironkeys La firme était jusque là surtout connue par son offre de baies de Stockage.

IOMEGA

Cette ex filiale d’EMC est désormais une joint-venture EMC-Lenovo, sous la direction du constructeur chinois. Elle propose des NAS assez complets et sophistiqués, en particulier dans le domaine de la gestion de la virtualisation et des entrées-sorties très étudiées. Tous les modèles disposent de deux ports gigabits et de connecteurs USB2 et USB 3. Tous offrent une connectique pour les échanges de disques en cours de fonctionnement (hotspare). Ils supportent pour la plupart les modes raid 0, 1,10 et 5. La gamme de boîtiers PX( Px2,PX4 et PX6), le chiffre indiquant le nombre de disques Sata est complétée par la gamme de racks stor center qui sont eux construits autour de cartes-mères dotées de puissants processeurs IntelI3 ou Xeon. Une gamme dite de bureau, plus simple, dotée néanmoins des mêmes principales fonctionnalités exploite des processeurs Marvell. Une offre de logiciels de télésurveillance complète l’ensemble. L’arrivée de Lenovo renforce l’image de la firme.

Thecus

Connu pour ses modèles haut de gamme, le taiwanais Teckus propose désormais des solutions multiples (8 racks et 13 tours) pour ne pas perdre le marché des PME. Le plus récent est le 4520 présenté comme le premier à utiliser l’Atom™ CE T315 (Soc EmbeddedNAS), dont l’intérêt est de ne consommer que 14 watts en fonctionnement (près de 50% d’économies) et de permettre un vrai multitâche avec la vidéo. Il gère aussi le double port gigabits et les ports USB. Le bruit de fonctionnement a été réduit à 9 db et la mise en service a été revue pour qu’elle ne dépasse pas les 5 minutes, ce qui nous laisse un peu sceptiques. La firme met en avant les fonctions de web hosting, de sauvegardes de données, de chiffrages, et des différents types de RAID0, 1, 5, 6, 10, JBOD (N4520). Pour le multimédia, il offre un port HDMI. Le système d’exploitation ThecusOS version 6 supporte une première fonction de mise à jour automatique du firmware et, plus classique, celui de certains modules de l’OS. Avant dernier point original, le Dynamic DNS (DDNS), pour accéder facilement à ses fichiers même si l’appareil est transporté à une nouvelle adresse IP ; le système repositionnera automatiquement pour que les accès soient permanents. On retiendra que le processeur «soc NAS» proposé par Intel va se retrouver dans les variantes des concurrents que l’on devrait découvrir au salon Computex début juin 2013.

Tandberg Data

La firme norvégienne mondialement connue pour ses systèmes de backups SLR, DLT et LTO propose désormais une gamme de NAS, les BizNAS R408 (4 espaces pour des disques Sata 3gbits 2,5 ou 3,5 pouces), qui offrent un nombre incroyable d’applications pour les PME ou les petits groupes de travail. Les applications proposées fonctionnent sous Linux version Debian. Une tour existe également avec un lecteur de cartouches RDX. Ils offrent deux ports Gigabits et deux ports USB3, un port eSata. Comme la plupart des NAS, le choix du mode raid, s’effectue au cœur du système d’exploitation. La firme propose aussi un mode iSCSI, en mode bloc. Fin mai 2013, des rumeurs de partenariats avec la firme américaine Overland, connue elle aussi pour ses systèmes de backup suscitaient beaucoup d’inquiétudes. Face aux offres de logiciels complémentaires de la concurrence, Tandberg joue la carte de lasimplicité.

admin