Accueil Des entreprises innovantes ou timorées

Des entreprises innovantes ou timorées

Si la typologie des documents entraîne des choix stratégiques importants, la typologie des entreprises impose, elle, un pilotage adapté. Réduction des coûts, gains de temps et amélioration de la traçabilité et du suivi des documents sont les atouts généralement cités par les entreprises qui se sont lancées. Facteur essentiel à prendre en compte dans la réussite des projets, la résistance au changement est un frein qui peut se révéler important. Les investissements ainsi que l'incertitude quant à la meilleure solution à adopter et quant à la rentabilité du projet incitent encore à la prudence. Les entreprises n’ont en fait jamais ni le même engouement ni la même implication face aux défis de la dématérialisation. Il y a déjà quelques années, Serdalab identifiait quatre typologies d’entreprises en fonction de leur comportement face à la dématérialisation : les innovantes, très avancées sur la dématérialisation, les architectes, assez avancées dans un objectif de réalisation d’économies, les expérimentatrices qui progressent de manière encore expérimentale et les timorées qui n'ont pas ou peu de projets. En 2012, cette segmentation reste d’actualité, avec, il est vrai, un nombre croissant d’organisations publiques ou privées qui effectivement dématérialisent. “L'organisation de l'entreprise détermine un projet de dématérialisation car elle influe sur les process, l'organisation, donc la solution et son architecture”, explique Christophe Rebecchi. “Une entreprise centralisée n’a pas les mêmes contraintes qu'une entreprise possédant plusieurs sites et des systèmes métier différents, autant d'éléments qui pèseront dans le choix de la solution et rendront plus complexe la conduite du changement. La petite entreprise, qui n'a pas toujours de service informatique, fera souvent appel à une solution cloud. A l'opposé, un grand groupe international devra choisir une solution pouvant être déployée dans tous les pays où il est implanté, et qui réponde à toutes les problématiques locales”.