Accueil Distribution/Channel Apple stores : sa responsable quitte ses fonctions

Apple stores : sa responsable quitte ses fonctions

Deirdre O’Brien
Deirdre O’Brien, depuis 30 ans dans l'entreprise, va s'occuper à la fois du retail et des RH

Angela Ahrendt avait été embauchée il y a 5 ans. Elle s’en va, remplacée par l’actuelle responsable des ressources humaines, Deirdre O’Brien.

Dans un communiqué intitulé « Apple names Deirdre O’Brien senior vice president of Retail + People » (Apple nomme Deirdre O’Brien vice-président senior Retail + People), c’est en fait le départ d’Angela Ahrendts, qui s’occupe de la distribution et des magasins Apple depuis 5 ans, que l’Américain annonce. Le « sous-titre » du communiqué le dit mieux : « Angela Ahrendts Plans April Departure After Five Successful Years » (Angela Ahrendts annonce son départ en avril après 5 années de succès). Elle part « pour de nouvelles activités personnelles et professionnelles« , annonce le communiqué.

506 magasins de détail sur les cinq continents

C’est Deirdre O’Brien qui la remplace, avec un rôle « élargi« , rapportant directement au patron d’Apple Tim Cook. Dans l’entreprise depuis 30 ans, cette responsable des ressources humaines continuera d’occuper cette fonction en plus de celle du développement des ventes. Il faut signaler qu’Apple compte un nombre important d’employés dans le commerce de détail, 70 000 en tout selon Apple. Il détient 35 magasins en ligne et 506 magasins de détail sur les cinq continents, dont un ouvert sur les Champs-Elysées en novembre dernier et un autre en Thaïlande, le premier dans ce pays, ce même mois.

C’est en septembre dernier que les iPhone XS, iPhone XS Max et les Apple Watch Series 4 arrivaient en magasin. Ci-dessus, la boutique Apple de la 5e avenue à New-York.
La distribution fait bien évidemment partie des éléments clé de développement d’Apple, alors que l’Américain a annoncé fin janvier un repli de 15 %, à 52 milliards de dollars, du chiffre d’affaires tiré des iPhone, une baisse imputable notamment à la baisse du marché chinois. Sur cet énorme marché, le groupe a vu son chiffre d’affaires total dégringoler de 27 % à 13 %, 16 milliards de dollars.