En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
  • 17/10/2017
    Mobility for Business

    7ème édition de Mobility for Business, le salon des solutions mobiles "pour une meilleure transformation…

    en détail En détail...
Innovaphone_AnywhereWorkplace_leaderboard

« Uberisation » des informaticiens? TOP Five invite les ingénieurs salariés à devenir free-lances

Vertiv_Power_300x250_FR

 « Nous ne sommes pas tous égaux face à la crise de l’emploi en France. Le développeur web anciennement et quelques fois péjorativement qualifié de GEEK est devenu une denrée rare », constate Rony MSIKA,  co-ondateur de Top Five. Et de conclure : « A l’heure de l’Uberisation, où de plus en plus de start-up privilégient les contrats de freelance aux CDI, le développeur a ainsi le choix de renoncer au salariat et de copier ses fortunés homologues américains en devenant Freelance ! »

Doubler ses revenus

Conséquence : « En devenant freelance un développeur peut immédiatement doubler ses revenus annuels. » .

Comment ça fonctionne ?  La structure « sélectionne techniquement les meilleurs développeurs. En fonction de son niveau, de son expérience et de sa personnalité, un développeur accompagné par un agent TOP Five facture entre 350€ et 600€ HT/jour tout au long de l’année. En moins de 3 mois, plus d’une dizaine de développeurs (déjà freelances et anciens salariés) ont choisi de confier leur carrière à TOP Five. »

Aves son associé, comme lui commercial-chasseur de tête (‘ freelances bien-entendu’, soulignent-ils) , Rony MSIKA a lancé Top Five , qui se présente comme «  la première société d’agents de développeurs web en France. » . Rony MSIKA, lui-même, se présente comme « Agent de développeurs, spécialiste RH, coach et formateur ». Tels des agents d’artistes ou de sportifs, les équipes de Top Five accompagnent les développeurs déjà freelances ou en phase de « dé-salarialisation » (création de la structure adéquate, formalités légales et administratives, business development).

La société dispose d’ équipe de commerciaux (sont-ils salariés ?!) , qui recherchent également les clients : « ils vont à la chasse des meilleures missions à proximités du lieu d’habitation du développeur et de ses souhaits ou contraintes. Parce que leur temps est cher et précieux, TOP Five assure également les tâches administratives et de gestion courante des développeurs. » expliquent les dirigeants

Top 5 logo

« Agent » de développeurs

Interrogé sur son business model, R. Msika nous a précisé que le free-lance choisissait de payer des services à la carte (gestion, secrétariat, e-reputation etc) ou bien de rémunérer Top Five sur le CA facturé. « Comme des agents, nous restons dans l’ombre et mettons en avant les développeurs. Ils sont plus d’une dizaine à ce jour (tous franciliens pour le moment) et nous prévoyons de doubler leur nombre tous les 6 mois. Des ouvertures d’antennes sont également prévues en province. » précise-t-il.

Quelles sont les missions les plus demandées ? « Elles sont en régie (chez le client à temps plein), nous indique-til. Elles couvrent toutes les technologies web, principalement PHP (tous framework), mais également Ruby, Python et .net ainsi que toutes les technos front, très convoitées en ce moment (JavaScript, AngularJS, Node.JS, etc). Evidemment, les développeurs mobile (iOS, Android, PhoneGap/Cordova, etc) sont de plus en plus demandés et font parties des développeurs que nous suivons. »

Auteur : Jean Kaminsky

« Uberisation » des informaticiens? TOP Five invite les ingénieurs salariés à devenir free-lances
Notez cet article

Laisser un commentaire

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  •  Amende record de l'UE : la contre-offensive judiciaire de Google

    Google a lancé une contre-offensive envers la Commission européenne en déposant un recours contre l'amende…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Avis d'expert d'Ivanti - Mises en garde avant le Patch Tuesday d’Octobre : il est temps de réviser les stratégies de correctifs

    Ivanti partage dans cet avis d'expert ses prévisions pour le Patch Tuesday d’octobre, dans lesquelles…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Edition logicielle française : +12 % en 2016

    Syntec Numérique et EY ont présenté les résultats de la nouvelle édition du Top 250…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Azure _Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
  • Les bonnes pratiques pour implémenter une solution de personnalisation

    > Voir le livre
  • Communications unifiées : la mobilité et la collaboration au cœur des métiers

    > Voir le livre
Global Knowledge_Docker_Skycraper