En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 15/11/2017
    Cloud Expo Europe Paris 2017

    Cloud Expo Europe, Paris 2017, c'est le grand rassemblement d'experts dédiés au Cloud. Parmi les…

    en détail En détail...
  • 06/12/2017
    Paris Open Source Summit

    Paris Open Source Summit, premier événement européen libre et open source, est le fruit de…

    en détail En détail...
Jalios_Digital Summit 2017_leaderboard

VMware déploie l’éventail des services du Cloud hybride

01/04/2015 | commentaires 0 commentaire |
Jalios_Digital Summit 2017_pave
SiT004_48-01

La virtualisation vSan 6 de VMware agit sur l’ensemble des disques du datacenter.

VMware accueille toutes les applications et tous les terminaux sur un Cloud unique d’entreprise.

L’entreprise ne veut voir qu’un Cloud. Il sera donc hybride, composé d’infrastructures, de plateformes et de services internes et externalisés. Pour VMware, ce Cloud unifié exige un socle de confiance où les performances, la résilience et la haute disponibilité ne font aucun compromis. D’où les annonces récentes de l’éditeur américain, qui renouvelle ses plateformes de virtualisation pour serveurs, stockage et réseau.

Le Cloud hybride vu comme un seul nuage

Avec vSphere 6, VMware met l’accent sur la performance et sur le déploiement simplifié et sécurisé des applications sur les Clouds privés et hybrides. vSphere 6 forme le nouveau moteur du datacenter piloté par logiciels, en particulier de ses fermes de serveurs X86 à haut rendement.

Ses 650 nouvelles fonctionnalités permettent d’administrer toutes les générations d’applications sur une infrastructure entièrement virtualisée, calcul, stockage et réseaux compris. Quant à l’évolutivité de la ferme de serveurs, elle culmine à 64 machines physiques par grappe et jusqu’à 480 CPU au total. Grâce aux disques SSD gérés sur deux niveaux (cache et rétention de données), le nombre d’entrées-sorties du cluster est quadruplé, par rapport à la version 5.5 de vSphere commercialisée il y a trois ans. Une ferme de 64 serveurs franchit allègrement les sept millions d’opérations d’E/S par seconde.

Chaque grappe de serveurs s’appuie sur un socle de virtualisation de réseaux, baptisée VMware NSX. Issue de l’acquisition de Nicira (en 2010 pour 1,6 milliard de dollars), la plateforme VMware NSX facilite la création de réseaux privés virtuels locaux et étendus. On sécurise ainsi les accès aux applications où qu’elles soient déployées, sur un Cloud privé ou sur tout autre Cloud public. La déclinaison récente de NSX sous la forme de services accessibles à la demande devrait accroître son adoption encore restreinte dans l’entreprise.

Une adoption par la pratique

Pour mettre le pied à l’étrier de nouveaux clients et les fidéliser, VMware propose une étape de tests grandeur nature. La version 6 de vSphere est accessible par le téléchargement de son code binaire à installer sur une plateforme de tests de l’entreprise, donc sur un serveur distinct des machines de production. Autre possibilité, on peut planifier de courtes séances de découverte en ligne des composants de la plateforme. Cette dernière approche s’apparente à une mise en bouche : elle passe par des ateliers pratiques, nommés « Hands-on Labs ». En fait, VMware met à disposition un Cloud complet sous vSphere 6, en self-service. Pour y entrer, il suffit de s’enregistrer sur le site labs.hol.VMware.com et choisir les services que l’on souhaite évaluer.

En quelques secondes, tout est configuré et prêt à l’emploi : virtualisation du réseau NSX, stockage vSAN 6, approche devops, containers Docker, etc. Le déploiement s’effectue sur l’infrastructure matérielle de l’éditeur, prêtée durant une heure de tests, renouvelable.

Une mise à jour des équipements non obligatoire

Dans l’entreprise, la mise à jour des équipements physiques du datacenter n’est pas obligatoire pour pouvoir bénéficier des fonctions avancées de vSphere 6. « Dans le cadre d’un Cloud privé, on peut décorréler le plan de contrôle du plan de données : si un serveur à lames est dépourvu de stockage, on peut lui associer une simple baie de disques JBOD en mode DAS et profiter des fonctions de vSAN 6 », confirme Stéphane Croix, System Engineer Manager chez VMware.

Stéphane Croix, System Engineer Manager chez VMware.

Stéphane Croix,
System Engineer Manager chez VMware.

VMware investit le SDS (Software-Defined Storage) pour faciliter les déplacements et migrations de machines virtuelles avec leur volume de stockage associé. Le logiciel Virtual SAN 6 (vSAN) apporte une gestion de volumes virtuels aux baies de disques en place. VMware vSphere Virtual Volumes offre, quant à lui, un niveau d’intégration du stockage sans précédent tout en confiant aux baies de disques externes une connaissance native des machines virtuelles.

Côté commutateurs réseau, il n’y a pas de mise à niveau systématique non plus : « Les performances d’entrée-sortie restent liées à la taille de l’infrastructure, les sondes et outils de la version 6 de vRealize Operation montrent l’état de santé du datacenter, signalent les VM mal dimensionnées, les aspects réseau et stockage à vérifier à l’aide d’un tableau de bord », précise-t-il. La vue complète de l’infrastructure virtualisée prend en compte les responsabilités des exploitants du site.

Applications Big Data en perspective

Chaque administrateur d’application pourra donc disposer de ses propres tableaux de bord personnalisés. « A la cartographie des services, aux analyses et à la détection des causes à l’origine d’un dysfonctionnement constaté, nous avons ajouté des indices pour gérer au mieux les capacités mutualisées », ajoute Stéphane Croix.

Grâce à sa base de connaissances des environnements virtualisés, VMware propose davantage de pistes et de suggestions de dépannage aux administrateurs du centre de données.

Les responsables d’exploitation apprécient aussi le nombre de machines virtuelles par cluster qui est doublé à 8000 VM par ferme, avec 128 vCPU par VM. Les adeptes d’applications big data se délectent de la mémoire RAM triplée – elle passe de 4 To à 12 To ce qui permet de virtualiser notamment la solution Hana de SAP.

Pour doper les performances des applications virtualisées, vSphere 6 profite d’une architecture de stockage souple. Elle peut être 100% flash ou combinée aux disques magnétiques déjà en place. Mieux, l’approvisionnement d’espace disque et de services de gestion des données s’effectue de façon dynamique dorénavant.

VIO : la distribution OpenStack de VMware

L’éditeur américain fournit sa propre distribution d’infrastructure open source OpenStack : VMware Integrated OpenStack (VIO) met l’accent sur un déploiement simple de l’IaaS. VIO est proposée gratuitement aux clients vSphere Enterprise Plus, qui ont déjà souscrit une offre de support auprès de l’éditeur.

Quelques mois après Dell, HP et RedHat, VMware valide les choix technologiques et les protocoles standards retenus par la communauté OpenStack. A terme, l’éditeur pourrait convertir un nombre croissant d’utilisateurs OpenStack vers sa propre plateforme, VIO encourageant la supervision des infrastructures de type Cloud privé ou Cloud hybride, via ses propres outils d’administration.

VMWare propose de tester l’administartion du Cloud hybride, en ligne, sous vRealize Operations.

 

Personnalisation de l’offre, formation, communautés et boutique en ligne deviennent les axes de développement de VMware. Ils sont logiquement repris en tête de son site web, aux côtés d’une section dédiée aux prescripteurs, dont le nombre croissant est en mesure d’augmenter les ventes de vSphere 6.

Auteur : Olivier Bouzereau

Dossier publié dans Solutions IT N°4

VMware déploie l’éventail des services du Cloud hybride
Notez cet article

Formations Cloud Computing

Les services IT ont plus que jamais besoin de formations pour soutenir leurs processus d’amélioration continue et de performance. Global Knowledge offre un vaste catalogue de formations Cloud.

Plus d’info

Sondage

Windows 10 et vous

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Avantages fiscaux d'Apple et d'Amazon : Bercy soutient les décisions de la Commission européenne

    Dans une déclaration commune, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi se réjouissent des…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Vidéo - Alain Bouillé, président du CESIN, n’imagine pas l’agilité sans tests continus

    Toute entreprise devra former sur le long terme ses développeurs et ses administrateurs, et surveiller…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • En 2021, les tablettes représenteront 28 % des achats en France

    Voici une synthèse d'une étude IDC sortie en juin 2017 sur le marché des PC…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

GlobalK_Azure _Skycraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
elo_processus pointe_skyscraper