En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 20/03/2018
    Mobility Meetings

    Lancement d’un nouveau salon Mobility Meetings, qui aura lieu à Cannes les 20, 21 et…

    en détail En détail...
  • 23/01/2018
    FIC 2018

    Pour son 10ème anniversaire, le Forum International de la Cybersécurité (FIC) réunira l’ensemble des acteurs…

    en détail En détail...
Appels d'offres en cours
  • Création d'un site vitrine pour une association
    A déterminer €
    > En savoir plus
  • Responsable Marketing opérationnel pour un éditeur de logiciel
    < 15 000 €
    > En savoir plus
  • Mise en place d'une solution de pointage pour un institut
    < 2 000 €
    > En savoir plus
Schneider_SMARTBUNKER_leaderboard

Données personnelles: les régulateurs européens demandent des garanties

Schneider_SMARTBUNKER_pavé

Les régulateurs européens, regroupés au sein du G29, ont annoncé mardi, dans un communiqué, avoir relevé une série de sujets à régler dans le cadre des négociations entre Europe et Etats-Unis concernant la protection des données avant mai 2018, faute de quoi ils agiront au niveau national.

Les CNIL (Commission nationale informatique et libertés) européennes ont relevé « un certain nombre de sujets significatifs qui doivent être réglés par la Commission européenne et les autorités américaines » et souhaitent les voir résolus avant le 25 mai 2018, selon le communiqué. « Si aucun remède n’a été apporté dans le délai imparti, le G29 prendra les mesures qu’il estime appropriées et portera les sujets devant les juridictions nationales afin qu’elles se tournent vers la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) en vue d’une décision préliminaire« , ont prévenu les régulateurs.

Ces points doivent enrichir le « Privacy Shield » (bouclier de confidentialité), un cadre juridique entré en vigueur à l’été 2016 et qui doit protéger les données des Européens lorsqu’elles sont transférées par des entreprises pour traitement sur le sol américain. Si le G29 reconnaît « les progrès offerts par le Privacy Shield en comparaison du Safe Harbor« , l’accord précédent entre l’Europe et les Etats-Unis, il souhaite cependant une « reprise des discussions » et la désignation d’un médiateur. L’objectif est de « développer une compréhension commune des principes du Privacy Shield afin de répondre aux besoins des entreprises des deux côtés de l’Atlantique« , explique le communiqué.
Le Privacy Shield a fait l’objet de plus de deux ans de négociations entre Washington et la Commission européenne, qui demandait des garanties contre la surveillance de masse sur le sol américain et des recours possibles contre d’éventuelles utilisations abusives des données des Européens. Le Privacy Shield a pris le relais du Safe Harbor, invalidé par la CJUE en octobre 2015.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Données personnelles: les régulateurs européens demandent des garanties
Notez cet article

Laisser un commentaire

Threat Intelligence Report

À travers sa plateforme de cyberveille mondiale, NTT Security analyse 40 % du trafic Internet dans le monde. Découvrez le dernier rapport du centre mondial de cyberveille (Global Threat Intelligence Center) sur l’état des menaces au troisième trimestre 2017

Lire le rapport

Sondage

Noël : quel cadeau High tech pour vous même ou vos proches? (3 choix possibles)

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Piratage d'Uber : les procureurs de New York et du Connecticut ouvrent une enquête

    Les procureurs de l'Etat de New York, Eric Schneiderman, et du Connecticut, George Jepsena ont…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • Faille WAP2 : Krack ou l'hypocrisie mondiale des maîtres du monde

    Pour Frans Imbert-Vier, PDG d'UBCOM (société spécialisée sur le digital et la cybersécurité), si la…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Cybersécurité : en 2018, des outils encore plus destructeurs

    Après une année marquée par des attaques informatiques de grande ampleur, 2018 promet d'être faste…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

elo_processus pointe_skyscraper
Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs
banniere_FIC2018_skycrapper