En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour recueillir vos informations de connexion, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter son contenu à vos centres d'intérêt.
En savoir plus et paramétrer les cookies Accepter
Comparateur de logiciels de gestion
Avec notre comparateur en ligne, trouvez en quelques clics la solution à votre besoin
agenda
Agenda
Solutions IT
  • 14/03/2018
    IT Partners, le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT

    Le rendez-vous de la communauté des décideurs du channel IT français ouvrira ses portes les 14 et…

    en détail En détail...
  • 20/03/2018
    IT & IT Security Meetings 2018

    IT Meetings devient IT & IT Security Meetings et ouvrira ses portes en mars, du…

    en détail En détail...

Données personnelles: les régulateurs européens demandent des garanties

Les régulateurs européens, regroupés au sein du G29, ont annoncé mardi, dans un communiqué, avoir relevé une série de sujets à régler dans le cadre des négociations entre Europe et Etats-Unis concernant la protection des données avant mai 2018, faute de quoi ils agiront au niveau national.

Les CNIL (Commission nationale informatique et libertés) européennes ont relevé « un certain nombre de sujets significatifs qui doivent être réglés par la Commission européenne et les autorités américaines » et souhaitent les voir résolus avant le 25 mai 2018, selon le communiqué. « Si aucun remède n’a été apporté dans le délai imparti, le G29 prendra les mesures qu’il estime appropriées et portera les sujets devant les juridictions nationales afin qu’elles se tournent vers la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) en vue d’une décision préliminaire« , ont prévenu les régulateurs.

Ces points doivent enrichir le « Privacy Shield » (bouclier de confidentialité), un cadre juridique entré en vigueur à l’été 2016 et qui doit protéger les données des Européens lorsqu’elles sont transférées par des entreprises pour traitement sur le sol américain. Si le G29 reconnaît « les progrès offerts par le Privacy Shield en comparaison du Safe Harbor« , l’accord précédent entre l’Europe et les Etats-Unis, il souhaite cependant une « reprise des discussions » et la désignation d’un médiateur. L’objectif est de « développer une compréhension commune des principes du Privacy Shield afin de répondre aux besoins des entreprises des deux côtés de l’Atlantique« , explique le communiqué.
Le Privacy Shield a fait l’objet de plus de deux ans de négociations entre Washington et la Commission européenne, qui demandait des garanties contre la surveillance de masse sur le sol américain et des recours possibles contre d’éventuelles utilisations abusives des données des Européens. Le Privacy Shield a pris le relais du Safe Harbor, invalidé par la CJUE en octobre 2015.

 

Auteur : La Rédaction avec AFP

Données personnelles: les régulateurs européens demandent des garanties
Notez cet article

Laisser un commentaire

L’intelligence Artificielle, une vraie rupture en Cybersécurité

L'IA ne révolutionne pas seulement la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, elle redéfinit les règles du jeu pour l'ensemble des acteurs de la sécurité. Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Découvrez le livre blanc de 30 pages de iTrust

Sondage

RGPD : ETES-VOUS PRÊT ? Le Règlement Général sur la Protection des Données entre en application le 25 mai 2018.

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Nos derniers dossiers
Témoignages
Juridique
  • Affaire Lafuma/Alibaba : retour sur les critères objectifs pour qualifier un acteur du e-commerce d’éditeur de site internet

    Une décision récente du Tribunal de grande instance de Paris a le mérite de fixer…

    > En savoir plus...
Paroles d'experts
Paroles
d'experts
  • 5 grandes évolutions qui domineront et impacteront les 12 prochains mois en cybersécurité 

    Prédictions sécurité pour 2018 : Pierre-Yves Popihn, directeur Technique France chez NTT Security, liste 5…

    > En savoir plus...
Etudes/Enquêtes
  • Données personnelles : 1 consommateur sur 2 ne donne pas les vraies lors d'un achat

    Une étude révèle qu'un peu plus d'un consommateur français sur deux (55 %) indique de fausses…

    > En savoir plus...
newsletter
Inscription Newsletter

Restez informé. L’abonnement à la newsletter est gratuit.

> Abonnement

Guide de la cybersécurité 2017-2018

Agenda
livres blancs
Les Livres
Blancs