Accueil Cloud computing Un nouveau DG pour OVH Group pour asseoir sa position de « leader...

Un nouveau DG pour OVH Group pour asseoir sa position de « leader alternatif du Cloud »

Octave Klaba, président du Conseil d’administration d’OVH, a nommé Michel Paulin, ancien numéro 1 de SFR, au poste de directeur général du groupe. 

Michel Paulin a passé l’essentiel de sa carrière dans le secteur de l’informatique, des télécoms et de l’Internet. Il a été directeur général de Neuf Cegetel, dont il a fait l’introduction en bourse, Méditel (désormais Orange Maroc) et SFR.

Sa nomination s’inscrit dans une nouvelle étape du développement d’OVH. « Michel Paulin assurera la mise en œuvre du plan stratégique « Smart Cloud », visant à consolider la position d’OVH comme leader alternatif du Cloud« , indique la société. Un plan que la société a prévu de dévoiler à son prochain « Summit » qui aura lieu à la mi-octobre.

En février 2017, Octave Klaba avait repris le rôle de directeur général d’OVH pour mener à bien le plan « Next Level ». La croissance de l’entreprise a été consolidée à travers la première acquisition d’ampleur (vCloudAir de VMware), l’implantation aux Etats-Unis et en Asie Pacifique, la mise en service de 12 nouveaux datacenters et l’introduction d’une stratégie innovante de produits et de services Cloud, pour répondre aux forts enjeux liés à la souveraineté des données et à la concurrence directe des GAFAM et NATU. « Le marché du Cloud se consolidera partout dans le monde dans les années à venir et je souhaite qu’OVH, en tant que leader européen, joue tout son rôle. Le groupe n’est qu’au début de son expansion en dehors de l’Europe et j’apporterai toute mon expérience pour accélérer notre développement, indique Octave Klaba. En tant qu’entrepreneur, je veux aussi contribuer à la promotion de la culture, des valeurs et des méthodes pour créer des entreprises collaboratives. Enfin, ma forte conviction est que l’Europe doit inventer et développer un écosystème d’entreprises européennes pour garder une autonomie numérique face aux Américains et aux Chinois ».