Accueil Confidentialité des données Un concours pour vulgariser les techniques rendant inintelligibles les données personnelles

Un concours pour vulgariser les techniques rendant inintelligibles les données personnelles

En lançant ce concours, l’Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel souhaite vulgariser le chiffrement, le hachage, la tokenisation ou encore la pseudonymisation auprès des Correspondants Informatiques et Libertés, destinés à devenir les futurs Data Protection Officers.

L’Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP) lance un concours destiné à récompenser le meilleur mémoire réalisé sur un sujet qui intéresse les Correspondants Informatique et Libertés et, plus largement, tout professionnel de la conformité à la loi Informatique et Libertés et à la protection des données personnelles.
Pour cette première édition du « Prix du Meilleur Mémoire AFCDP », le thème porte sur les moyens et techniques permettant de rendre « inintelligibles » les données personnelles afin de mieux les protéger et d’éviter à avoir à notifier les personnes concernées en cas de violation à un traitement de données, comme le prévoit l’article 32 du futur règlement européen sur les données personnelles.

>>> Lire notre article juridique sur l’Accountability,
une démarche responsable exigeante: JURIDIQUE – Accountability

L’objectif du mémoire est donc de vulgariser et de montrer, de façon opérationnelle, les apports de techniques telles que le chiffrement, le hachage, la tokenisation, la pseudonymisation pour éviter la notification des violations de données aux personnes concernées.

Le règlement de ce concours est librement accessible sur cette page : http://www.afcdp.net/Prix-du-Meilleur-Memoire-AFCDP

Juliette Paoli