Accueil Big Data Tour de France : le tour de force du big data

Tour de France : le tour de force du big data

Dimension Data qui a recueilli et traité les données du Tour de France publie les données des 21 étapes . La société a traité entre 4 et 6 millions de données par étape pour générer les temps forts de la course  Le site web BETA de suivi en direct du Tour de France a attiré plus de 660 000 visiteurs sur les trois semaines de course.

Dimension Data  a fourni au Tour de France sa plateforme d’analyse Big Data ainsi que sa plateforme de transmission numérique, à partir de laquelle ont été transmises des informations en temps réel sur les coureurs individuels, une première dans l’histoire du cyclisme professionnel.

Des capteurs sous la selle des 198 coureurs

Cette innovation majeure a vu le jour grâce au partenariat conclu entre Amaury Sport Organisation (ASO) et les 22 équipes participant au Tour de France 2015. Les données ont été recueillies par des capteurs en temps réel, installés sous la selle des coureurs.

On a pu suivre en temps réel les 198 coureurs des 22 équipes et connaître la vitesse de chacun d’entre eux, ainsi que sa position exacte dans la course, par rapport aux autres coureurs, et la distance entre eux – le tout sur le site Web bêta de suivi en direct.

À partir de données fournies par un outil de géolocalisation tiers, la solution d’analyse en temps réel a procédé d’abord au nettoyage des données, puis à leur analyse, avant de donner accès à ces données sous la forme d’un flux de données en temps réel et d’archives historiques.

 75 millions de relevés GPS

Les 198 coureurs ont généré 42 000 points géospatiaux et 75 millions de relevés GPS. Le site Web de suivi en a pris en charge 17 millions d’utilisateurs et 2000 demandes d’accès à une page par seconde. Les données relatives aux coureurs ont été traitées sur cinq continents par la plateforme dans le cloud de Dimension Data, ce qui a nécessité pour l’unité centrale plus de 350 000 000 cycles de traitement par seconde.

Brett Dawson, CEO de Dimension Data Groupe ajoute qu’il a fallu plusieurs couches d’innovations pour créer la solution requise par l’ASO. « Nous avons dû mettre en œuvre une technologie de pointe pour produire une plateforme numérique d’analyse en temps réel très moderne capable de fournir des indications sur la course inaccessibles auparavant. Dimension Data apporte un nouveau niveau de compétences techniques au Tour de France dans des domaines qui transformeront l’univers de la technologie, notamment dans l’Internet des objets, l’analyse Big Data en temps réel, l’infrastructure élastique dans le cloud, les plateformes numériques modernes, les technologies avancées de collaboration et le développement logiciel agile. Nous serons ainsi responsable d’un « Tour de Force technique » ».

 Un accord pour 4 ans

À partir de 2016 et pendant quatre ans, ASO et Dimension Data collaboreront étroitement afin d’élargir et d’améliorer la plateforme pour offrir tout un éventail d’expériences novatrices aux utilisateurs.

 CHIFFRES:

Les coureurs ont brulé 24 milliards de calories

  • La vitesse la plus élevée enregistrée lors d’un sprint a été de 78,48 km/h, atteinte par John Degenkolb dans l’étape 5.
  • La vitesse moyenne des coureurs enregistrée sur les 21 étapes a été de 38,34 km/h, alors que la vitesse moyenne la plus élevée a été de 55,45 km/h (étape 1)
  • Les coureurs ont parcouru un dénivelé positif de 59 556 mètres lors des 58 ascensions catégorisées, soit environ 6,7 fois l’Everest

L’équipe d’analyse des données de Dimension Data estime que l’ensemble des coureurs ont brûlé au total 23 940 000 kcal, l’équivalent d’environ 85 807 hamburgers.

 

 

Jean Kaminsky