Accueil Sécurité Security Essentials recalé à l'AV-Test, Microsoft conteste

Security Essentials recalé à l'AV-Test, Microsoft conteste

L'anti-virus de Microsoft, Security Essentials, vient de se faire recaler à l'AV-Test avec la note de 1,5 sur 6. Il n'est d'ailleurs pas le seul anti-virus recalé. L'ont été également AhnLab V3 Internet Security 8.0 et PC Tools Internet Security 2012.

Microsoft conteste toutefois ces résultats. Pour Redmond, sur les 28 malwares 0-day soumis à Security Essentials, 94% non jamais été rencontrés sur les machines des utilisateurs. Tous malwares confondus, les malwares non détectés lors du test AV-Test ne représentent que 0,0033% des utilisateurs réellement touchés, toujours selon Redmond.

Donc pas de quoi s'inquiéter pour Microsoft, à qui on objectera quand même qu'au nom de la prévention, il est mieux de savoir détecter un virus avant que les utilisateurs n'aient leurs machines infectées. Dans le même registre, est-ce pertinent de se satisfaire d'un taux d'infection de 0,0033%, sachant que la propriété première d'un virus est quand même de se propager ?

Fort heureusement, Microsoft a affirmé son intention de réduire les 0,0033% à 0%.

Frédéric Mazué