Accueil Démat-Ged Docaposte rachète AR24, un pionnier du recommandé électronique

Docaposte rachète AR24, un pionnier du recommandé électronique

La filiale numérique de la Poste, Docaposte, a racheté la startup AR24, pionnière du recommandé électronique en France.

AR24, une startup comptant 23 salariés implantée à Paris et Strasbourg, a été la première entreprise à proposer un service de lettres recommandées électroniques reconnu par la réglementation européenne – il est qualifié eIDAS. 
Confrontée à une baisse structurelle du courrier, la Poste (26 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019) fait feu de tout bois pour parvenir à diversifier ses activités.
Son bras droit numérique Docaposte, spécialisé dans les services numériques de confiance (digitalisation des bulletins de salaire, coffre-fort numérique, hébergement de données de santé, signature électronique…) a reçu pour objectif d’atteindre 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2023, par la croissance organique et via des acquisitions, contre 700 millions environ actuellement.

Une politique d’acquisitions

Docaposte avait notamment annoncé en décembre l’acquisition du groupe de services informatiques Softeam (150 millions d’euros de chiffre d’affaires et 1 400 collaborateurs), que le groupe avait qualifiée de « sa plus importante acquisition ». En mai, le groupe avait racheté CDC Arkhinéo, spécialiste, lui, de l’archivage probatoire.

Le rachat d’AR24 (une participation majoritaire) par Docaposte vise à développer notamment le recommandé numérique, qu’AR24 a développé pour une clientèle professionnelle – les notaires notamment – mais qui n’a pu encore se développer dans le grand public, faute de solution d’identité numérique suffisamment forte pour supporter l’enjeu du recommandé.

Une gamme de services numériques de confiance

Docaposte complète ainsi sa gamme de services numériques de confiance : identité, signature, vote et archivage numériques. « Grâce à l’intégration d’AR24, Docaposte poursuit son développement stratégique dans les services numériques de confiance dont l’utilité et la pertinence ont été renforcées par la période de confinement. Ce rapprochement ajoute une brique technologique innovante à la gamme des solutions digitales que nous proposons à nos clients, entreprises, collectivités et administration. » a indiqué Olivier Vallet, PDG de Docaposte dans un communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here