Accueil Cybersécurité Sécurité : la résilience comme réponse aux attaques

Sécurité : la résilience comme réponse aux attaques

Forum Sécurité & Résilience
Forum Sécurité & Résilience organisé par We Demain

L’initiative est intéressante et originale. We Demain, qui édite une revue trimestrielle et un site sur le monde de demain (habitat, santé, technologies, économie, travail, alimentation, transports…), organise un forum « Sécurité et résilience » le 19 septembre prochain au Palais des Congrès d’Issy-les-Moulineaux.

À l’heure du risque terroriste et des cyberattaques, We Demain lance à la rentrée son premier forum, l’occasion de réfléchir à des alternatives au tout-sécuritaire, avec Boris Cyrulnik pour grand témoin et des spécialistes en matière de sécurité publique et privée. « Les facettes de l’insécurité sont multiples et celle-ci n’épargne personne. Individus, collectivités, États, entreprises… nous sommes tous concernés ! Mais les réponses à ces nouveaux défis se limitent trop souvent à des discours opportunistes et sécuritaires surfant sur les peurs », indique We Demain dans un communiqué. La résilience apparaît alors comme une réponse plus positive : capacité d’adaptation rapide et pertinente lorsque la menace apparaît, capacité à se reconstruire et à s’adapter après avoir subi une agression. Et cela, en remettant l’humain au cœur du dispositif.

De Boris Cyrulnik à Henri Verdier

De nombreuses personnalités aux profils différents viendront faire part de leurs solutions et expertises au travers de tables rondes :
Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et écrivain
Guy Parayre, général d’armée
Jean-Noël de Galzain, président de Wallix group (logiciels de sécurité informatique)
Thierry Delville, délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces
Aurélien Fache, développeur et artiste API aux inventions inattendues
Yassir Kazar, DG et co-fondateur de Yogosha (plateforme française de Bug Bounty)
Gaël Musquet, président de Hackers against natural disasters (une association à but non lucratif de techno geeks pour se préparer aux catastrophes naturelles)
Muriel Touaty, directrice générale de Technion France
Henri Verdier, directeur interministériel du numérique et du SI de l’Etat
ou encore André Viau, ancien préfet de région

Le site dédié à l’événement