Accueil Enquête Secteur du numérique : des CA en baissent, mais « tout indique...

Secteur du numérique : des CA en baissent, mais « tout indique que la transformation numérique devrait s’accélérer au sortir de la crise », selon le Syntec Numérique

Toujours durement touché par la crise, le secteur du numérique anticipe une baisse de chiffre d’affaires de 25 % sur le deuxième trimestre, mais se concentre sur l’avenir avec 7 chefs d’entreprise sur 10 ayant déjà réfléchi à un plan de reprise d’activité.

La situation économique continue de se dégrader selon la deuxième édition du baromètre mis en place par Syntec Numérique, organisation professionnelle des acteurs du numérique. 81 % des chefs d’entreprise interrogés (vs 74 % première édition) anticipent une baisse de leur chiffre d’affaires prévisionnel sur le deuxième trimestre 2020, en moyenne de 25,1 % (vs 22,9 % première édition).

Cette estimation s’explique par plusieurs facteurs selon l’organisation, à commencer par la suspension ou l’annulation de projets démarrés avant la crise. Seuls 60% des projets sont maintenus actuellement pour les entreprises du numérique. D’autre part, les prévisions de prise de commande d’avril à juin seront en baisse en raison de la pandémie pour 95% des répondants.

Les entreprises à pied d’œuvre pour la reprise

70 % des chefs d’entreprise ont déjà réfléchi à un plan de relance de leur activité. 95 %  anticipent une accélération de la transformation numérique pour les entreprises suite à la pandémie.

Godefroy de Bentzmann

« On s’attend à ce que nos clients sécurisent leurs infrastructures Cloud et investissent massivement dans la cybersécurité, pour assurer les nouveaux risques inhérents à l’usage massif du télétravail qui va durer », a déclaré Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique. Plus d’un chef d’entreprise sur deux estime toutefois que le redémarrage de l’activité sera progressif et étalé sur plusieurs mois (septembre/décembre 2020). « Tout indique que la transformation numérique devrait s’accélérer au sortir de la crise. Les nouvelles technologies sont des atouts indispensables : pour le service rendu aux citoyens et aux entreprises comme pour la compétitivité de l’économie. Nous devons collectivement réussir à dépasser cette crise et les entreprises numériques sont une partie de la solution ! » a-t-il ajouté.

 

A lire aussi : Grandes ESN : quel est l’impact du Covid-19 sur leurs CA du 1er trimestre ?