Accueil Sécurité RSA veut détecter et stopper les applications mobiles dangereuses

RSA veut détecter et stopper les applications mobiles dangereuses

A l’occasion de l’évènement, la conférence BlackHat 2012, consacrée au hacking, à Las Vegas, RSA lance « RSA FraudAction Anti Rogue App Service ». Ce  nouveau service est conçu pour détecter et lutter contre les applications mobiles malveillantes.

L’éditeur souligne que ces applications mobiles sont devenues un nouveau vecteur des attaques de phishing et des malwares  qui infiltrent et corrompent les d’autres applications disponibles de manière invisible. L’étude Trend Micro parue en juillet évalue ainsi à 20 000 le nombre d’applications Android « malicieuses ».

La solution permet de monitorer ces applications. Elle vise  à réduire la perte d'informations, les fraudes financières ainsi que tout autre dommage pouvant être causé par ces applications malveillantes.

Jean Kaminsky