Accueil CRM Rachat : Salesforce, trop cher pour Microsoft

Rachat : Salesforce, trop cher pour Microsoft

logo de Salesforce
Le logo de Salesforce

Alors que fin avril, des rumeurs lancées par Bloomberg courraient sur le rachat possible de Salesforce (voir notre article), la chaîne américaine CNBC a révélé que Microsoft avait fait une offre de 55 milliards de dollars pour acquérir le spécialiste des logiciels de CRM en SaaS. Une somme jugée trop modeste par Marc Benioff, le patron de Salesforce, qui en aurait demandé 70 milliards. Les discussions de rachat semblent au point mort.

Les noms de SAP et d’Oracle, avec incertitude, et de Microsoft, plus certainement, avaient été évoqués dès fin avril pour ce rachat. Les deux sociétés se connaissent bien : elles sont partenaires et font la promotion de leurs produits respectifs.

Microsoft a les moyens en tout cas d’acquérir le spécialiste des logiciels de CRM en SaaS, dont l’offre est plus populaire que la sienne (Dynamics CRM). Si l’on en croit le site Fortune, le géant de Redmond dispose de 92 milliards de dollars en cash.

Juliette Paoli