Accueil E-commerce Paris Retail Week 2016 : le rendez-vous du « commerce augmenté »

Paris Retail Week 2016 : le rendez-vous du « commerce augmenté »

Paris Retail Week 2016

Paris Retail Week ouvrira ses portes du 12 au 14 septembre 2016, porte de Versailles, pour faire de Paris la capitale européenne du « retail augmenté ». Rendez-vous du retail off et on line en Europe, il réunira cette année deux salons historiques : E-commerce Paris et Equipmag.

Paris Retail Week est désormais le temps fort incontournable de la rentrée pour les enseignes, les marques et les e-marchands à l’échelle internationale. Conférences, networking, innovations, réflexions et tendances seront proposés aux 50 000 professionnels attendus. Ils pourront retrouver sur le salon des plénières autour du fil conducteur de cette année :  » l’augmented retail « , les dernières innovations en matière d’e-paiements (Apple Pay fait son entrée en force avec Visa et Mastercard), d’agencement de magasin, de logistique, mais aussi des animations ou encore des opportunités pour les jeunes talents en recherche d’emploi, etc.

Vous avez dit commerce augmenté ?

Mais, au fait c’est quoi le commerce augmenté ? De nouvelles formes de shopping apparaissent, on le sait, avec le digital et ses différents outils, dont le mobile. Mais à quel moment les Français souhaitent-ils consommer et de quelle manière ? Comment les marques peuvent-elles s’inscrire durablement dans ces instants et devenir le discret assistant shopping du consommateur ? Une étude de Paris Retail Week réalisée avec OpinionWay, s’est intéressée à ces nouveaux instants de consommation et les attentes des consommateurs.
39% des Français déclarent consacrer plus de temps au commerce en ligne qu’il y a 10 ans. Cette pratique est même devenue la première activité devant la préparation des repas (33%). 50% des Français veulent pouvoir faire leurs achats à n’importe quel moment, et particulièrement les jeunes de 18 à 24 ans (78%). On voit ainsi naître une consommation liée à des micro-moments, auparavant perdus ou inutilisés, aujourd’hui investis par le shopping.

Au-delà de la logique « n’importe quand, partout, sur n’importe quel terminal », l’étude montre aussi que les Français revendiquent un nouveau rapport aux marques, orienté vers la connaissance du consommateur : 38 % aimeraient que la publicité puisse mieux les connaître et leur proposer des offres pertinentes seulement lorsqu’ils le demandent. Enfin, pour 85 % des Français, le premier atout d’une marque est que celle-ci respecte leur intimité et ne les contacte que quand ils le désirent.

plusA lire aussi : Messages non personnalisés : 6 consommateurs sur 10 ont une réaction négative

Juliette Paoli