Accueil Evénements Paris Open Source Summit : l’Open Source pour des solutions métiers matures...

Paris Open Source Summit : l’Open Source pour des solutions métiers matures et innovantes

Logo Open Source Summit
Open Source Summit 2017

Le rendez-vous professionnel de l’écosystème Open Source met les solutions métiers au cœur de sa nouvelle édition du 6 et 7 décembre 2017 aux Docks de Paris.

« L’Open Source est désormais omniprésent dans les couches d’infrastructure et est même devenu le moteur principal de la révolution numérique. Un des nouveaux challenges aujourd’hui est de réussir à séduire l’utilisateur final, en lui démontrant que des solutions métiers matures et innovantes existent sur le marché de l’Open Source et n’ont plus rien à envier à leurs homologues propriétaires » explique Pierre Baudracco, CEO de BlueMind, éditeur d’une solutions de messagerie collaborative du même nom, et président du comité de programme 2017, à l’initiative de cette nouvelle thématique.

Des solutions équivalentes aux produits propriétaires

Pilotée par Laurent Seguin, directeur commercial et marketing de l’éditeur Maarch et président de l’AFUL, cette nouvelle thématique « Solutions » a pour ambition de proposer aux utilisateurs finaux, entreprises, administrations et collectivités des conférences et retours d’expérience répondant à leurs problématiques métiers. Par exemple, le CEA viendra expliquer pourquoi il a choisi Tuleap comme outil de développement agile, et Serimax (Groupe Vallourec) comment il gère sa documentation technique avec Scenari.

Un catalogue permettra aux visiteurs de trouver des solutions Open Source équivalentes aux produits propriétaires : un homologue libre de MS Exchange ou d’un ERP par exemple. Notez que l’ADULLACT propose, via sa plateforme Comptoir-du-libre.org, un catalogue de 115 logiciels métiers pour les collectivités. Cette plateforme est destinée à faciliter la recherche et l’adoption d’un logiciel libre, grâce à des informations issues du terrain

Pour Laurent Seguin, « le défi qu’il nous reste à relever est de démontrer la viabilité de notre modèle à destination de ceux qui « utilisent l’informatique » pour les aider dans leurs tâches quotidiennes. Partir de l’expression des besoins des fonctions métiers, et détailler comment notre écosystème s’est structuré pour les adresser, est une des manières de convaincre que, même lorsqu’on n’est pas informaticien, le modèle du logiciel libre et open source est aussi une évidence. Le thème « Solutions » se veut comme une des réponses à ce défi ».

 

.