Accueil Channel Où sont donc passés les dirigeants de fournisseurs IT ou d’ESN françaises...

Où sont donc passés les dirigeants de fournisseurs IT ou d’ESN françaises dans le nouveau CNNum ?

Le Gouvernement a dévoilé le 11 février un nouveau Conseil national du numérique (CNNum). Sa co-présidence est assurée par Françoise Mercadal-Delasalles et Gilles Babinet, qui est reconduit pour la 3e fois. 21 membres dont une majorité de brillants chercheurs, professeurs, avocats, politiques et start-upeurs…, mais quasiment aucun dirigeant expert d’un fournisseur IT ou d’une ESN française.

Le nouveau Conseil national du numérique (CNNum) chargé de conseiller le Gouvernement affiche un collège interdisciplinaire de 17 membres nommés par le Premier Ministre, et de 4 parlementaires nommés par les présidents des Assemblées pour 2 ans. Sa co-présidence est assurée par Françoise Mercadal-Delasalles, directrice générale du Crédit du Nord, et Gilles Babinet, un influenceur et un ex-entrepreneur qui avait déjà présidé le CNNum en 2011, puis il l’avait coprésidé depuis mi-2018.

Gilles Babinet, co-président du Conseil national du numérique : « Entre le refus de tout déterminisme technologique et le rejet de tout technosolutionnisme béat, c’est avec un regard lucide mais positif, volontaire et ouvert que nous partagerons nos visions du numérique. ».

Une majorité de politiques, de chercheurs, de professeurs et de start-upeurs…

21 membres dont une majorité de politiques, de chercheurs, de professeurs et de start-upeurs…, et quasiment aucun dirigeant expert d’un fournisseur ou d’une société de service IT. Sans doute parce que Cédric O, Secrétaire d’état chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, leur a confié une nouvelle mission : interroger notre relation au numérique.

Nommée pour 2 ans, ses nouveaux membres sont : Anne Alombert (professeure en philosophie), Gilles Babinet, Adrien Basdevant (avocat), Justine Cassell (professeure), Patrick Chaize (Sénateur de l’Ain (Auvergne-Rhône-Alpes)), Gilles Dowek (professeur à l’Inria et à l’École normale supérieure), Martine Filleul (VP du conseil général du Nord), Elisabeth Grosdhomme (fondatrice de Paradigmes et caetera et inspectrice des Finances), Rahaf Harfoush (professeure et DG du think tank Red Thread), Tatiana Jama (reconduite, avocate et PDG de Levia.ai, une start-up dans les technologies conversationnelles, HEC), Olga Kokshagina (chercheuse en innovation, Mines ParisTech+ Bauman Moscow University), Alexandre Lacroix (écrivain et directeur de la rédaction de Philosophie magazine), Constance Le Grip (Députée des Hauts-de-Seine), Françoise Mercadal-Delasalles (DG du Crédit du Nord), Jean-Pierre Mignard (avocat pénaliste), Jean-Michel Mis (parlementaire chez Assemblée nationale), Dominique Pasquier (directrice de recherche CNRS), Eric Salobir (prêtre catholique et président du réseau Optic), Serge Tisseron (Psychiatre), Joëlle Toledano (professeure), Jean-Marc Vittori (éditorialiste quotidien Les Echos).

Ce nouveau collège de membres bénéficiera du soutien du secrétariat général du Conseil national du numérique à la tête duquel Jean Cattan, précédemment conseiller du président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), vient d’être nommé.

Olivier Bellin