Accueil Evénements Open Source : des solutions stratégiques au coeur du business des entreprises

Open Source : des solutions stratégiques au coeur du business des entreprises

Le salon Paris Open Source Summit l’a confirmé récemment : les logiciels libres mènent l’innovation dans les transports intelligents, les applications mobiles, le Cloud computing et le Big Data.

 

Le succès croissant pour les matériels, équipements et véhicules open source est incontestable. Il provient des quatre libertés de lire, interpréter, améliorer et rediffuser les plans et les codes sources embarqués. Le parrain industriel du salon Paris Open Source Summit note une accélération franche de l’innovation ouverte : « L’Open Source sort du statut de simple alternative pour rejoindre des solutions stratégiques, au cœur du business des entreprises. Grâce aux applications libres, les utilisateurs deviennent des contributeurs actifs et non seulement des consommateurs. Entre acheteurs et fournisseurs, les échanges autour des standards sont plus fréquents », signale Noël Cavalière, responsable de la stratégie et de l’architecture technique IT du Groupe PSA Peugeot Citroën. C’est également un moyen de refuser la voie de l’obsolescence programmée, véritable cul-de-sac pour l’environnement et les prochaines générations.

>>> Lire notre article : En kit ou électriques, les voitures de demain made in open source

 

Noël Cavalière
Noël Cavalière, responsable de la stratégie et de l’architecture technique IT du Groupe PSA Peugeot Citroën

Des services mobiles industrialisés

Les terminaux mobiles deviennent majoritaires pour accéder aux données d’entreprise via Internet. Dans ce contexte, Wakanda fournit une plateforme Open Source conçue pour industrialiser le développement Web responsive. L’environnement graphique IDE tourne sur Linux, Windows et Mac OS. Il permet de modéliser les process métiers, de composer les modules Javascript, d’effectuer des tests puis d’assurer le déploiement de nouveaux services vers tous les terminaux équipés d’un navigateur. « D’ici à 2020, l’entreprise proposera, en moyenne, six fois plus d’applications mobiles qu’aujourd’hui. La DSI cherche des compétences et une démarche standard pour produire et gérer ses services mobiles », observe Cyril Reinhard, le COO de Wakanda.

 

Cyril Reinhard
Cyril Reinhard, COO de Wakanda

 

OW2 distingue quatre projets libres

Quatre projets Open Source ont été encouragés à l’occasion de la conférence annuelle de la communauté OW2, en parallèle de l’Open Source Summit, pour leur rôle dans les infrastructures Cloud, l’aide à la décision, la collaboration industrielle et l’amélioration de la qualité des logiciels.

Le « Market Award » revient à l’éditeur ActiveEon, dont les logiciels Workflows & Scheduling et Cloud Automation orchestrent la nouvelle plateforme d’attribution des visas du Ministère de l’Intérieur au Royaume-Uni (Home Office).

La solution de PLM (Product Lifecycle Management) DocDokuPLM reçoit le trophée « Community Award » pour son modèle de développement orienté utilisateur et son dynamisme au sein de la communauté.

L’éditeur SpagoBI empoche le « Quality Award » pour Spago4Q, un programme contribuant à l’amélioration continue des bonnes pratiques en termes de standards et de qualité logiciels.

Enfin le projet Hammr de l’éditeur grenoblois UShareSoft – qui vient d’être acquis par le groupe japonais Fujitsu – remporte l’«Innovation Award ». Cet outil de commande en ligne facilite la création d’images machines destinées aux Clouds hybrides.

Stockage objet chez OpenIO

La solution OpenIO s’inscrit dans la tendance des grilles de données et du stockage objet. Elle a été développée, à l’origine, pour préserver les messages électroniques d’un opérateur de télécommunications français. Eprouvée depuis 2009 sur de grands réseaux étendus, l’application libre se différentie par un placement intelligent des données sur une grille d’équipements répartis. Baptisée conscience, ce mécanisme oriente les requêtes des utilisateurs vers les noeuds les plus disponibles. Suivant ce même principe, OpenIO répartit des traitements d’indexation ou de transcodage de données. Le programme est soutenu par une équipe d’une douzaine de collaborateurs basés à Hem (59). Il est compatible avec les API Amazon S3 et OpenStack Swift et fournit des API accessibles en C/C++, Go et Python.

OpenIO
Le stand OpenIO au dernier salon Paris Open Source Summit

 

 

Auteur : Olivier Bouzereau