Accueil Cloud computing Multicloud : après Azure, OBS noue un partenariat stratégique avec AWS

Multicloud : après Azure, OBS noue un partenariat stratégique avec AWS

Accompagner ses clients sur des environnements multicloud : après Azure, OBS noue un partenariat stratégique avec AWS. Une ambition : réaliser plus de 50 % de son chiffre d’affaires hors de France, avec une croissance annuelle de 25 % à horizon 2022.

Lors d’une conférence de presse, OBS a déclaré se positionner comme « un intégrateur capable d’orchestrer et d’exploiter leurs différentes briques applicatives, y compris les plus critiques, de bout-en-bout dans un environnement multi-cloud, qu’il s’agisse de cloud public ou privé« . Après une croissance de ses activités cloud de 18 % au 1er semestre 2018, Orange Business Services poursuit cette stratégie de développement sur le marché du cloud.

Après Azure, AWS

Après avoir noué un partenariat avec Microsoft Azure, Orange Business Services a annoncé pouvoir accompagner ses clients sur Amazon Web Services (AWS) avec une centaine d’experts formés sur ces technologies en France et à l’international. Revendiquant 2 200 experts cloud, le groupe a annoncé le recrutement de 300 personnes en 2018 en France et à l’international.

Un nouveau datacenter à Amsterdam

Pour atteindre son objectif de réaliser plus de 50 % de son chiffre d’affaires dans le cloud à l’international à horizon 2022, et être en mesure d’accompagner ses clients sur toutes les régions, OBS a indiquer faire le choix « de nouer des alliances clés« , citant Huawei. C’est dans ce cadre qu’il compte ouvrir un nouveau datacenter à Amsterdam en octobre, après en avoir ouvert un à Atlanta en mai dernier. OBS compte aussi sur les activités de Basefarm racheté en juillet dernier, et qui a réalisé un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2017, pour soutenir ses fortes ambitions de développement hors de France. « Notre ambition est de nous appuyer sur notre double métier d’opérateur et d’intégrateur de services numériques pour accompagner les entreprises sur tout le cycle de la donnée, de sa collecte et sa protection, à son analyse et son partage. Les capacités de stockage et de calcul du cloud computing et les opportunités de transformation et d’accélération qu’il offre aux entreprises en font un levier incontournable de cette ambition et de notre croissance », a déclaré Helmut Reisinger, directeur général d’Orange Business Services.

L’activité cloud d’Orange Business Services  (source OBS)
▪ 1er fournisseur cloud en France – PAC report 2018
▪ 2 200 collaborateurs experts cloud dont plus de la moitié hors de France
▪ 300 recrutements prévus en 2018 en France et à l’international
▪ 18 % de croissance du CA de l’activité cloud au 1er semestre 2018
▪ 3 500 clients dans le monde

Juliette Paoli