Accueil Stratégie/Business Micro Focus finalise sa fusion avec les logiciels de HPE : l’ex...

Micro Focus finalise sa fusion avec les logiciels de HPE : l’ex DG de HPE Software nommé CEO

Logo Micro Focus
Micro Focus fusionne avec les activités logicielles de HPE

La société britannique Micro Focus vient d’annoncer avoir bouclé sa fusion avec la division logiciels du groupe américain Hewlett Packard Enterprise (HPE).

Annoncée en septembre 2016, cette transaction évaluée à 8,8 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros), selon un communiqué officiel permet à Micro Focus de devenir « la plus importante société de haute technologie britannique cotée à la Bourse de Londres et l’un des poids lourds mondiaux, avec un chiffre d’affaires total de 4,4 milliards de dollars« , indique le communiqué. Il se présente également comme « le septième éditeur mondial de logiciels pure play« .

Rappelons que HPE est issu de la scission l’an dernier de Hewlett Packard, dont il a conservé les activités de services ou à destination des entreprises. Les activités PC et imprimantes ont été regroupées dans HP Inc.

Chris Hsu, ancien responsable des opérations (COO) de HPE et vice-président et directeur général de HPE Software, a été nommé CEO de Micro Focus. « En réunissant de puissantes technologies et des talents hors pair, nous nous dotons de solides atouts pour favoriser l’innovation au service des clients à tous les niveaux de l’entreprise, et leur permettre ainsi de maximiser la rentabilité des investissements déjà consacrés à leur infrastructure logicielle tout en adoptant le nouveau modèle de l’informatique d’entreprise hybride », indique-t-il cité dans le communiqué.
Avec plus de 5 800 employés en R&D, la nouvelle société va se focaliser sur 4 grands domaines : DevOps, l’informatique hybride, la sécurité et la gestion des risques, enfin l’analyse prédictive. « Notre mission consiste à proposer un portefeuille de logiciels évolutifs haut de gamme intégrant des fonctions analytiques, ainsi qu’à placer nos clients au centre de l’innovation en créant des produits de haute qualité dont nos équipes peuvent être fières », ajoute Chris Hsu. « Porté par cette mission, Micro Focus se positionne pour aider ses clients et ses partenaires à saisir les opportunités et relever les défis inhérents au nouveau modèle hybride qui caractérise les technologies d’entreprise, des environnements mainframe au Cloud en passant par les communications mobiles. »

Une suite d’acquisitions et de fusions

Micros Focus réussira-t-il à créer une nouvelle entité leader sur le marché mondial des logiciels professionnels spécialisés, telle que la souhaite Kevin Loosemore, président exécutif de Micro Focus ?

HPE a construit son activité logiciels à coup de rachats, dont Peregrine (2005, 425 M$), Mercury (2006, 4,5 Md$), ArcSight (2010, 1,5 Md$, Vertica (2011) ou encore Autonomy (2011, 11,7 Md$), une acquisition contreversée, la société ayant été accusée d’avoir truqué ses comptes. De son côté, Micro Focus acquiert en 2014 The Attachmate Group (1,2 milliard de dollars), qui détient notamment Attachmate, Novell et SuSE, et en 2016 Serena Software (540 millions de dollars), une entreprise américaine de logiciels destinés aux entreprises.

 

 

 

 

Juliette Paoli