Accueil Hardware Le retour de Nokia dans les smartphones et tablettes

Le retour de Nokia dans les smartphones et tablettes

Marque Nokia
Logo Nokia

Le 13 juillet 2015, le finlandais avait annoncé sur son site qu’il allait faire un come-back sur le marché des mobiles, tout en mentionnant que cela était « compliqué ». C’est chose faite.

L’ancien numéro un mondial des téléphones portables Nokia a annoncé mercredi que sa marque, abandonnée par l’américain Microsoft, allait faire son retour sur le marché des smartphones et des tablettes. Le groupe finlandais, maintenant spécialisé dans les équipements et services pour opérateurs télécoms, ne prend aucun risque financier dans cette aventure. Il met à disposition les droits sur sa marque et des brevets à une société finlandaise nouvellement créée, HMD Global. Nokia « ne fera pas d’investissement financier et ne détiendra de parts dans HMD », a-t-il précisé, à propos de cette entreprise qui appartient à « des investisseurs » dont le nom n’a pas divulgué.
La difficulté du fabricant, qui a vendu son activité Devices & Services à Microsoft en avril 2014 pour 5,44 milliards de dollars, on le savait c’est qu’il ne possédait plus les capacités de production, de marketing et de distribution nécessaires à la fabrication et à la vente de mobiles.

Des Nokia à base d’Android

Après avoir fait en 2011 le pari de s’allier à Microsoft et à l’environnement Windows Mobile, la marque Nokia prendra un tournant en ralliant la plateforme Android du géant américain d’internet Google.
Nokia est aujourd’hui une marque de téléphones portables 2G, à la manière du Nokia 215 lancé en janvier 2015, conçu comme un quasi-smartphone à très bas coût. Le dernier produit haut de gamme de la marque était la tablette N1, dans un marché où le finlandais n’était plus attendu, mais passée inaperçue auprès des consommateurs. Cette tablette de 7,9 pouces fonctionnant sous Android 5, designée par Nokia a vu le jour après la signature d’un partenariat avec le chinois Foxconn (groupe Hon Hai), que l’on connaît comme un important sous-traitant d’Apple.

Nokia N1
Tablette Nokia N1

Microsoft vend pour 350 millions de dollars

Microsoft a annoncé dans un communiqué séparé qu’il vendait pour 350 millions de dollars cette activité de téléphones de base à HMD Global et à Foxconn justement. En juillet 2015, l’Américain avait d’ailleurs annoncé des suppressions d’emplois qui touchaient principalement les activités acquises dans le cadre du rachat du fabricant finlandais de téléphones Nokia… L’américain continuera à fabriquer ses smartphones de son côté, commercialisés sous la marque Lumia.

Lumia
Lumia 550 de Microsoft

Les téléphones portables ont fait la renommée de Nokia, numéro un mondial pendant 14 ans jusqu’à 2012. Mais le finlandais avait raté le tournant du smartphone, alors que l’iPhone d’Apple connaissait un succès fulgurant dès son lancement en 2007.

A lire aussi sur le même thème :

Mobiles : Nokia veut relancer sa marque

La faute à Nokia ! Microsoft annonce des résultats trimestriels à la baisse

Microsoft supprime 7 800 emplois, principalement dans la téléphonie

 

Auteur : Juliette Paoli avec AFP

Juliette Paoli