Accueil ERP Gestion omnicanal et merchandising performant pour le chausseur de luxe Christian Louboutin

Gestion omnicanal et merchandising performant pour le chausseur de luxe Christian Louboutin

Site Louboutin

Outre une solution de gestion financière et de contrôle de gestion intégrée, le célèbre chausseur de luxe français recherchait des capacités de gestion omnicanal et des outils de merchandising performants. Il investit dans une solution de gestion moderne.

Le chausseur de luxe français aux semelles rouges vient de retenir l’ERP Infor for Fashion, aux côtés d’une nouvelle solution de gestion des boutiques et des encaissements. Le projet a pour objectif de doter l’entreprise d’outils métier évolués, capables de soutenir sa forte croissance aux quatre coins du monde et de disposer d’un nouveau système de gestion modernisé et unifié, car « avec l’ouverture de plus de 100 nouvelles boutiques dans 20 pays en 7 ans, l’entreprise s’est profondément transformée », indique Jean-François Roncatti, directeur Logistic C & Group C.I.O. chez Christian Louboutin « Ce projet d’évolution et d’harmonisation de nos processus de gestion témoigne de l’évolution et de la transformation du groupe. Par ailleurs, le bouleversement qui s’opère aujourd’hui dans l’univers de la distribution, avec le développement du multicanal, constitue une contrainte supplémentaire qu’il nous fallait intégrer pour satisfaire notre clientèle », poursuit-il.

Suite à un appel d’offres qui a duré près d’une année et mis en concurrence trois grands acteurs du marché, plusieurs raisons ont prévalu au choix d’Infor, dont notamment sa dimension internationale mais également sa très forte adaptation au secteur de la mode et du luxe. « Nous attendions beaucoup de notre partenaire en termes d’investissement R&D pour pouvoir coller au plus près de nos attentes. Les capacités de gestion omnicanal et la performance des outils de merchandising d’Infor For Fashion, les possibilités de la solution de gestion financière et de contrôle de gestion intégrée, ainsi que la qualité de ses équipes projet et de support qui se sont engagées pour nous offrir en standard une solution conforme à nos besoins, ont fini de nous convaincre », préciseJean-François Roncatti. Parallèlement, le chausseur a été séduit par le module d’automatisation des approvisionnements de la solution : « Grâce à ce module, nous espérons pouvoir disposer d’une meilleure visibilité au niveau de l’ensemble de nos stocks, optimiser la gestion -tous canaux confondus- des demandes entrantes et garantir ainsi aux clientes du monde entier des délais de livraison réactifs, notamment lors de pics de demande imprévus concernant certains articles spécifiques. »

Alors qu’une première étape de déploiement de la solution s’est terminée aux Etats-Unis, le calendrier devrait s’échelonner jusqu’en 2017 avec une bascule des processus de gestion centraux et métiers dédiés aux activités de Supply Chain et de finance dès septembre 2016, au niveau de la holding française. Les modules Retail sont progressivement implémentés dans l’ensemble des 20 pays où le groupe est présent, auprès d’environ 400 utilisateurs.

Juliette Paoli