Accueil Démat-Ged ELO : la dématérialisation du grand compte à la PME

ELO : la dématérialisation du grand compte à la PME

Elo réunissait, en Juin à Paris, à l’occasion de son premier Congrès dans l’hexagone  ses distributeurs et clients. Leader, outre-Rhin,  du secteur de la dématérialisation et de la Ged, l’éditeur a la ferme intention de se développer sur le marché français. Le CEO, Karl Heinz Mosbach,  avait fait le déplacement.

De gauche à droite: Frédéric Dupré, directeur des ventes France, au centre K. H. Mosbach, CEO, à droite, M. Himmelmann, Country Manager.
De gauche à droite: Frédéric Dupré, directeur des ventes France, au centre K. H. Mosbach, CEO, à droite, Pierre Himmelmann, Country Manager.

Karl Heinz Mosbach a  rappelé  l’histoire de l’entreprise, née en 1995, dans le giron de l’inventeur du classeur de bureau Leitz, et son poids en 2015 : 600 000 licences utilisateurs, avec 80 salariés et 11 filiales dans le monde. Lire L’interview

Du classeur papier aux classeurs électroniques

L’entreprise a été fondée par à Louis Leitz, qui a créé le célèbre classeur de bureau. En 1995 au sein du groupe, est créée Elo Office, pour dématérialiser le dit classeur.

Aujourd’hui l’entreprise compte parmi ses clients notamment des administrations et grands compte. Ainsi la ville de Zurich équipe 12 000 utilisateurs, bientôt 30 000. Même les contractuelles l’utilisent pour les dresser les contraventions. La logistique de Lufthansa repose sur Elo : 10 000 utilisateurs génèrent 25 millions de documents, reliés à quatre systèmes SAP.

Pour développer le marché français, l’éditeur repose sur son réseau de distributeurs, 10 actuellement, dont quatre en région parisienne. « Nous pouvons répondre à toutes les demandes. Les solutions s’adressent à tous,  du notaire à l’IT d’une grande ville, ou à une filiale EDF », souligne le directeur des ventes.

Directeur des ventes France, Frédéric Dupré a rappelé la position de la marque. Si la majorité des clients sont encore germanophones en raison de l’historique, les autres références sont nombreuses : Airbus, EADS, Goodyear, Alstom, Leclerc… « Et ce n’est qu’un début », promet F. Dupré.

Répondre aux besoins de toutes les tailles d’entreprise

Pour répondre à des besoins divers l’éditeur propose une gamme adaptée :

  • Elo Office est conçu pour la PME, le professionnel : « c’est la porte d’entrée de la gamme documentaire » . Basée sur la SGBD Access, elle accepte jusqu’à 10 utilisateurs et 200 000 documents
  • Elo professional est conçu pour travailler en mode projet. Intégrant la même base de données, il autorise 10 000 utilisateurs et 2 milliards de documents ! Parmi les fonctionnalités, il permet l’archivage automatique des mails.
  • La version ultime est Elo Enterprise, qui traite un nombre illimité de documents et fonctionne sur tous les OS connus.

Elo permet de connecter ses autres outils sur ces solutions : DocXtractor qui traite automatiquement les documents en RAD/LAD. Le système reconnaît et apprend les structures de documents. La solution intègre d’une facture orientée métier, « la société de taille moyenne pourra dématérialiser, et avec facilité, 10 000 factures par an. » indique un consultant. Auto Classifier associe le mail à la dématérialisation il est compatible avec de nombreux ERP.

Mode Saas ou hébergé

Dans sa philosophie de flexibilité, l’éditeur propose son offre en mode SaaS ou hébergé chez le client ou chez l’intégrateur.

Dans ce dernier cas, la plate-forme est dimensionnée préinstallée par ELO, la VM est administrable par le partenaire, la disponibilité est gérée par l’hébergeur.

Nouvelles offres verticales

L’éditeur veut se renforcer dans le service. il accompagnera les clients, au travers des distributeurs/intégrateur, pour fournir des solutions verticales : sa rappelé qu’il fournissait « Jusqu’à présent nous avons fourni des « solutions métier », et demain, nous proposerons « des solutions prêtes à l’emploi, ajustables, extensibles ». Elles seront conçues et suivies par des équipes de développement dédiée.

Roadmap : Elo 0.2 pour fin Juillet

Elo Roadmap.OK2

Comme dans tout évènement qui se respecte, la roadmap é été présentée. En terme d’évolution de produits, l’année 2015 est une année de mises à jour. Les nouveautés majeures sont attendues pour 2016.La prochaine mise à jour, ELO 9.2 a été annoncée pour la fin juillet, elle devrait inclure :

  • DMS Desktop 9.2
  • Support de PostgreSQL
  • Nouveau debuggeurELOas
  • PreviewConverter
  • Concepteur de workflow repensé
  • ELOxc(Exchange Web Services)
  • Mon ELO
Jean Kaminsky