Accueil Business ECS devient Econocom

ECS devient Econocom

Six mois après le rachat d’ECS par Econocom, la décision du Comité Exécutif du nouvel ensemble de capitaliser sur un seul et même nom, Econocom, témoigne de l’avancement rapide de l’intégration des deux groupes. Ainsi, toutes les entités du groupe ECS incluront d’ici à l’été la marque Econocom dans leur dénomination. Pour la France, ECS SA est renommée Econocom France.

Jean-Louis Bouchard, fondateur d’ECS dans les années 1970, puis d’Econocom en 1982 et Président du nouveau groupe, témoigne : «Cette étape marque un pas important dans notre processus d’intégration et, plus généralement, dans notre histoire. En effet, notre objectif est de constituer un groupe unifié en 2011, ce qui passe par la création d’une identité commune pour renforcer notre visibilité et notre notoriété partout où le groupe est présent, et également par un certain nombre d’actions au sein du groupe visant à favoriser l’adhésion de l’ensemble des collaborateurs à notre projet».

Depuis l’annonce le 28 octobre 2010 de l’acquisition d’ECS par Econocom, le rapprochement des deux groupes progresse rapidement, grâce à une forte mobilisation des équipes. Les chantiers d’intégration ont été lancés dès le début du mois de novembre 2010, aboutissant à une nouvelle organisation au premier trimestre 2011. Le nouveau Groupe peut ainsi consacrer sa première année d'existence à l'établissement des fondations qui permettront de faire émerger un groupe doté d’une identité unique, riche de la contribution et de la compétence de tous.

Complémentaires culturellement, géographiquement et commercialement, Econocom et ECS constituent ainsi un nouvel ensemble, dont le périmètre, tant sur le plan géographique que sur celui des compétences et des offres, permet d’adresser avec plus de pertinence et d’efficacité les attentes des entreprises opérant à une échelle européenne ou internationale.

Jean-Louis Bouchard conclut : «C’est une occasion unique pour Econocom de renforcer de façon très significative sa position sur l'ensemble de ses marchés en Europe. Nous constituons désormais le premier groupe européen de gestion des actifs numériques.»

Frédéric Mazué