Accueil Quand la GED passe en mode Saas

Quand la GED passe en mode Saas

Les acteurs spécialistes de la dématérialisation sont légion et leurs offres aussi. Face à des solutions classiques comprenant la vente d’un logiciel et de ses licences et une formation plus ou moins pointue, il existe des alternatives telles que la facturation au document : “désormais, les entreprises numérisent pour n’imprimer que marginalement et en différé les documents classés dans un logiciel de GED. Pourquoi une entreprise devraitelle systématiquement payer en fonction du nombre de postes dont elle dispose ? Pourquoi dépenser plus que ce qui est réellement consommé ? A ce jour, une société qui a beaucoup de postes et stockerait peu, est davantage pénalisée qu’une société qui a peu de postes et stockerait beaucoup”. Autant de constats qui ont poussé Novaxel à mettre sur le marché une offre de GED facturée à la page ou au document. Eric Laduré, directeur commercial de Novaxel, souligne “qu’il est nécessaire de modifier et de renouveler les modèles de vente établis en supprimant la contrainte d’achat de licence pour l’ensemble des postes informatiques de l’entreprise”.