Accueil Migration : construire un SI mixte

Migration : construire un SI mixte

Utiliser des logiciels ouverts n'est plus une interrogation mais une réalité. La véritable question est de savoir comment bien réussir la migration. Cette opération concerne tout le monde : l'utilisateur, l'administrateur, le DSI. Et surtout, tout doit être audité, planifié, testé. De cette rigueur dépend une grande partie de la réussite ou de l'échec du passage à l'Open Source. Et cela est valable quelle que soit la taille de l'entreprise.

Utiliser de l’open source ne signifie pas forcément tout changer. Les logiciels ouverts fonctionnent très bien sous Windows. Et toute migration de logiciels doit se faire pas à pas. “Je conseille généralement à mes clients de commencer tout en restant sous Windows mais en migrant progressivement leurs logiciels vers des outils fonctionnant sous Linux (iE->Firefox, outlock->Thunderbird, sugarCRM, OpenOffice,Talend, GIMP,…). Une fois les utilisateurs habitués à ces outils, la migration de l'Os n'est plus qu'une formalité. Par contre, migrer directement les logiciels et le système, c'est extrêmement risqué et les utilisateurs risquent de se braquer. L'étape formation est bien évidemment fortement conseillée. Elle permet non seulement de faire monter en compétence le personnel mais permet également d'accompagner la migration et de rassurer les utilisateurs.” préconise Cyril Pierre de Geyer (Anaska).