Accueil Lorsque la police met à profit la Business Intelligence

Lorsque la police met à profit la Business Intelligence

Imaginez que, au volant de votre Renault Scenic bleu tout neuf, mais à l'aile avant-gauche malencontreusement abîmée à la sortie d'un parking la semaine précédente, vous grilliez un feu rouge. Imaginez que la patrouille de police municipale qui vous suit vous interpelle et que pendant que le premier policier vous verbalise, le second recherche votre immatriculation dans le fichier central de la police du département grâce à son ordinateur embarqué et connecté.

Ce scénario est bien réel et ne relève aucunement de la science-fiction : il s'agit d'un cas d'utilisation de l'application « Law Enforcement Analytics » d'Information Builders, mise en place par la police de la petite ville d'Erlanger, dans le Kentucky. L'officier Robert Arens, Captain of Administration et l'officier Steven Castor, Director of Communications, de l'Erlanger Police Department sont venus présenter cette application à Paris récemment devant un parterre de civils, dans le cadre d'une matinée de l'Atelier BNP-Paribas.