Accueil Le data center d'aujourd'hui : entre modernité et compromis

Le data center d'aujourd'hui : entre modernité et compromis

Philippe Aillet, concepteur de Datacenters, dévoile, pour Solutions & Logiciels, les problématiques et les évolutions des datacenters. Les obligations de ces centres serveurs géants sont de plus en nombreuses et entre le cahier des charges et la réalité, il peut y avoir des différences fonctionnelles.

Un Datacenter peut se définir ainsi : c’est la location d’espace et de services. Il s’agit de m2 pour des baies, des services énergétiques et du froid, avec de la connectivité, de la sécurité (accès, incendie, inondation). “Après, sur l’énergie et le froid, il peut y avoir des différences dans la qualité, avec les classements G1, G2, G3, G4. Par exemple, on peut avoir uniquement une alimentation EDF, une énergie ondulée pour éliminer les défauts ou encore une énergie ondulée couplée à un groupe électrogène”, précise Philippe Aillet. En allant encore au-delà, on peut avoir une double source énergétique pour sécuriser l’alimentation du Datacenter et se prémunir de toutes les pannes possibles. “Aujourd’hui, certains datacenters récents se rapprochent du classement G4”.

La gestion du froid est une autre composante vitale du Datacenter. “C’est le même raisonnement que pour l’électricité. Le froid doit être proportionnel à la consommation énergétique. D’autre part, comme pour chaque élément de la cabine de production, il faut tenir compte du temps de maintenance et avoir une puissance de refroidissement doublée pour pouvoir arrêter la moitié du système”, commente M. Aillet.
Il faut maintenir une température constante, ni trop froide, ni trop chaude, avec un taux d’humidité régulé. Car le matériel informatique pour un fonctionnement optimal exige des paramètres ambiants très précis. Pour le refroidissement, plusieurs techniques existent aujourd’hui la tendance a l’intérieur des salles est dans la création de couloirs chauds, couloirs froids et à l’optimisation des flux d’air dans les salles.

François Tonic