Accueil Contrat d'hébergement, le dernier garde-fou de l'entreprise ?

Contrat d'hébergement, le dernier garde-fou de l'entreprise ?

Le Datacenter, le cloud computing nécessitent l'établissement de contrats très stricts, avec des clauses précises. Nous allons voir dans cet article comment définir ces contrats avec plusieurs experts du domaine.

Philippe Bramau-Grattau est consultant en gestion des risques chez CEIS, Compagnie Européenne d’Intelligence Stratégique. Son métier ? Aider les entreprises en amont de la conception d’un contrat à le formuler et à ne surtout rien oublier. Notamment dans le cadre des datacenters car l’outsourcing des données est un des classiques du genre et ce, que l’on parle de Cloud privé, phénomène à la mode, ou simplement d’externalisation des données selon les schémas traditionnels c’est-à-dire en mode hébergement chez un quelconque fournisseur. Car la problématique n’est pas tellement au niveau du traitement informatique en soi mais bien plutôt au niveau des données elles-mêmes. Dans les deux cas, l’entreprise n’a plus la maîtrise de ces dernières et ne peut obtenir de garantie que sur contrat. Ce qui donne lieu à une SLA, Service Level Agreement, qui détermine la qualité de service attendu.
Dans le cadre d’un outsourcing, l’entreprise maîtrise encore l’environnement dans le sens où elle sait où se trouvent physiquement les données alors qu’avec le cloud computing, cela devient le problème de l’hébergeur de savoir où les informations numériques seront stockées. Reste que la vision pour l’entité qui confie ses données ne change pas : le contrat doit non seulement garantir une certaine qualité de service par rapport aux données mais aussi la confidentialité de ces dernières (pas d’accès en interne comme aucune attaque externe) ainsi que leur intégrité (donnée corrompue). En ce qui concerne la disponibilité, le temps de reprise toléré par l’entreprise (criticité déterdéterminée en fonction du business de cette dernière entre autres) en cas de panne des systèmes doit obligatoirement être précisé. En bref, le contrat résume toutes les contraintes à imposer au fournisseur de service.

Solange Belkhayat-Fuchs